top of page
  • Photo du rédacteurChloé

L’avis des libraires - 260ème chronique : Couple parfait... Ou pas !

L’avis des libraires - 260ème chronique :

#coupleparfait … Ou pas ! de Juliette Mercier

L'amour moderne, sans cliché et sans pression

Le tandem Julien/Juliette et leur progéniture canine adulée, Marlito. Malya, célibataire endurcie jusqu’au bout des ongles. Louise et Awa, mamans d’un petit garçon. Basile/Chô/Joseph, trouple bien dans leurs baskets de retraités. Irma et Hassan, famille recomposée avec leurs enfants respectifs, Tao et Loua.

De quoi revendiquer le couple parfait ? Pas vraiment… Mais heureusement, ils ont bien mieux à proposer !


De Juliette Mercier alias Stomiebusy, on connait son travail de dessinatrice, ses pastilles malicieuses sur Instagram et sa BD phare, Ma Crohn de vie où elle évoque sans tabou, avec humour et pertinence, la maladie de Crohn.

Pour sa seconde bande-dessinée, l’illustratrice-autrice revient sur l’un de ses sujets favoris : le couple. La thématique a été vue mille fois, rabâchée à travers les Arts, sous un angle cocasse ou dramatique, lorsqu’elle n’est pas disséquée sur l’autel de la science ou dans les traités de psychanalyse. On pourrait dès lors la croire usée. Pourtant, puisque l’amour n’a de cesse d’évoluer, que les sentiments sont souvent en avance sur la société, il en va de même pour leurs différentes représentations.

Que l’on se rassure de suite : l’angle adopté par Mercier n’a rien du sacro-saint moralisateur ouvrage feel-good ! L’objectif avoué de ce #coupleparfait … Ou pas ! était de pasticher une tendance bien connue des réseaux : le couple goal, soit cette volonté d’exhiber une union parfaite, lisse et infaillible sur Instagram & Co. En somme, devenir les clones parfaits d’une énième rom-com Netflix. Une mode que l’écrivaine prend un malin plaisir à tourner en ridicule.

Ici, passé au crible de son regard ravageur, le quotidien amoureux est évoqué avec modernité, sans niaiserie ni préjugés. L’ambition n’est pas de mythifier le couple hétéro ou homo, le trouple, les différents modèles familiaux ou le célibat… On ne sacralise pas l’un, on ne ridiculise pas l’autre ; on rit avec ses protagonistes et non d’eux. Sûrement parce que, dans cette foule d’imperfections, de mauvaise foi et de situations improbables, on retrouve un peu de nous en chacun d’eux.

Les dialogues, parfois percutants, souvent crus, toujours hilarants, s’unissent au coup de crayon candide de Mercier. Dès lors, comment résister à l’insupportable Madame Pinpin ? Au duo de choc des Jujus ? A la répartie volcanique de Chô ou Malya ? Leurs personnalités sont inspirées par l’autrice et son cercle de connaissances, ajoutant une certaine authenticité à l’ensemble. La créatrice présente ainsi une galerie de personnages truculents et tous différents – de par leur âge, leur sexualité, leur ethnie, leur mode de vie, leur tempérament, etc. Les corps ne sont pas idéalisés, pas plus que les caractères. Sous couvert comique mais sans bien-pensance, Mercier insuffle un message de tolérance, incite à la bienveillance.

Le point commun de ses héros ? L’absence de jugement. Chacun aime, à sa manière et avec respect, trouve un équilibre qui lui est propre. Que disait une certaine Bridget Jones, déjà ? « Peut-être que c'est romantique… Parce que ça ne l’est pas. » La preuve en BD.


Un grand merci à Leduc Graphic pour ce service presse !

#coupleparfait … Ou pas ! de Juliette Mercier, Editions Leduc Graphic, 158 pages, 20€90.


Comments


  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram

Envie d'une escapade au Pays des Merveilles ?

Suivez le lapin blanc 🐰🐰🐰

Email

bottom of page