• Chloé

L'avis des Libraires - 227ème Chronique : Encyclopédie des Revenants et des Non-Morts

L'avis des Libraires : 227ème Chronique

Encyclopédie des Revenants

et des Non-Morts

de Vanessa Callico, Lionel Behra & Senyphine

Tout savoir sur les Fantômes, Vampires & Zombies !


Alors qu’Octobre continue d’égrener ses jours, lentement, une date symbolique approche. Celle du 31 octobre. La fête druidique Samain, devenue au fil des siècles Halloween, dressera bientôt sa palette macabre, déroulera ses bannières rousses et noires. Lors de cette trouble nuit, les citrouilles ne deviendront guère des carrosses mais des Jack-o’-Lantern à la face grinçante ; les escapades nocturnes et la traque de friandises lanceront petits et grands dans les rues ; les autres se réuniront autour des films d’horreur ou se glisseront entre les pages d’un roman d’épouvante, comme il leur plaira. Les revenants, les morts-vivants et les suceurs de sang lanceront leur ronde endiablée.

Partons à la rencontre de ces étranges entités…

Les terribles Stryges méditerranéennes

Comme toujours, les encyclopédies du Héron d’Argent allient concision et beauté. L’ouvrage se présente sous la forme d’un magnifique album, au contenu accessible et varié, très bien documenté de surcroît. L’objectif n’est pas tant l’exhaustivité que d’élaborer des présentations succinctes, d’offrir des pistes qui laisseront le loisir au lecteur d’approfondir par la suite les mythes qui l’auront interpellé.

Vanessa Callico, autrice et directrice artistique à la tête de la collection, œuvre cette fois-ci en tandem avec Lionel Behra, professeur et romancier. Les informations engrangées par les auteurs sont captivantes, le style limpide. Le duo a réalisé un remarquable travail de sélection et de synthèse : il s’attache aux revenants et aux non-morts des quatre coins du globe, à travers toutes les époques, des plus célèbres du folklore aux éternels méconnus. Les roussalki, envoûtantes noyeuses slaves ; les strigoi, moroï, oupyrs, vourdalaks ou autres jubokkos, cousins du vampire ; les wilis popularisées par le ballet Giselle ; le baykok, guerrier squelette terrifiant du nord-ouest étasunien… Et bien d’autres encore !

Pour notre plus grand plaisir, les auteurs ne font pas l’impasse sur les lieux réputés hantés, ni sur les chasseurs de fantômes et les médiums que l’on peut aisément y croiser. Une excursion entre amoureux sur la lagune vénitienne, direction l’île de Poveglia ? Une randonnée dans la forêt d’Aokighara ? Une petite visite dans la chambre de Lincoln ? A vos risques et périls mais voilà qui devrait assurément combler les amateurs de sensations fortes…

C’est avec un plaisir intact que l’on retrouve à chaque page des extraits de proverbes, chansons, romans, témoignages, discours ou poèmes. Des citations à la diversité jouissive, allant de L’étrange Noël de Monsieur Jack d’Henry Selick à Mark Twain en passant par George Sand ou Jean Cocteau.

Reste que l’on peut légitimement regretter l’absence d’un index. Pas de table des matières : il vous revient de flâner au gré de l’ouvrage pour assouvir votre curiosité ! Un parti-pris certes frustrant mais qui permet de se perdre plus aisément entre les pages, de graviter entre le monde des trépassés et celui des vivants.

Créature renarde des folklores asiatiques.

Le fond est des plus soignés mais un soin particulier est aussi accordé à la forme. Si les volumes de la collection sont traditionnellement ornés de reliefs dorés, ici, l’argent est à l’honneur. La couverture mise sur un nuancé nettement plus sombre, à l’image de son contenu : noire, gris et rouge. C’est à Vincent Abitane qu’échoie une fois de plus la conception graphique, tâche dont il s’acquitte à la perfection. L’ensemble est classieux, joue davantage sur un style épuré et sobre que les autres volets. Le tout colle à l’image délicieusement sinistre du recueil.

L’un des grands talents de la maison est d’avoir toujours su s’adjoindre des illustrateurs talentueux. Sur sa collection encyclopédique, l’éditeur a ainsi œuvré aux côtés de Sarah Feruglio pour les Anges et les Démons, David Chapoulet pour la Magie, Kim Van Deun pour les Dragons ou encore Charline Bénard pour le petit peuple.

Concernant notre livre du jour, c’est à Senyphine que revient la tâche de mettre en couleurs les plus obscures des créatures… Un choix qui une fois de plus s’avère excellent. L’univers de l’artiste s’allie parfaitement aux thématiques – à la fois nébuleux, onirique et délicat, à la croisée des influences burtoniennes et des références nippones, avec de temps à autre une touche steampunk du plus bel effet. Le mariage des techniques classiques et de la peinture numérique confère aux portraits de ces jolis monstres une aura unique. On sent le travail de recherches et la longue réflexion effectués par Senyphine pour offrir des œuvres en totale harmonie avec les textes. Sans surprise : le résultat est saisissant !

Pour fêter Halloween comme il se doit, n’hésitez donc pas à vous aventurer sous la couverture de cette encyclopédie insolite. Après tout, quoi de plus adéquat que de vagabonder dans le sillage des fantômes, de se faufiler dans l’ombre des vampires ou de suivre les zombies à la trace ? Non ? Alors plutôt… Trick Or Read ?


Encyclopédie des Revenants et des Non-Morts de Vanessa Callico, Lionel Behra & Senyphine aux Editions Le Héron d'Argent, 96 pages, 29€90.

Envoûtant vaudou

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram

Envie d'une escapade au Pays des Merveilles ?

Suivez le lapin blanc 🐰🐰🐰

Email