• Chloé

L’avis des libraires - 199ème chronique : Disney – Les recettes enchantées

L’avis des libraires - 199ème chronique :

Disney – Les recettes enchantées de Thibaud Villanova

Pour festoyer à la mode de Mickey…

Pour les gourmands qui, enfants, dévoraient les productions Disney-Pixar, il y a fort à parier que certains plats aient fait forte impression sur vos jeunes esprits ! En effet, Disney (tout comme Ghibli) n’a pas son pareil pour dessiner des mets alléchants. Vous êtes surpris ? Allons… Comment ne pas évoquer la tarte aux prunes faite par Blanche-Neige, dans le pur style américain ; le dîner-spectacle organisé par Lumière à l’intention de la ravissante héroïne dans La Belle et la Bête ; les spaghettis signés Tony et Joe, savourés en amoureux par le Clochard et sa Belle ; le gumbo et les beignets préparés avec goût par Tiana dans La Princesse et la Grenouille ; ou encore l’ensemble des délices concocté par Rémy dans l’excellent Ratatouille ? Ça y est ? Vous êtes mis en appétit ? Allons-y !

Comme toujours avec les livres de cuisine édités par Hachette, l'ouvrage en tant que tel est magnifique, soigné dans ses moindres détails : une petite introduction rappelle ainsi l'origine du plat par rapport au dessin-animé, chaque recette est ornée d'une frise évoquant le film mentionné, la difficulté de réalisation est symbolisée par la silhouette d'un protagoniste lié... Pour les fans, dénicher toutes les petites attentions glissées à leur égard au fil des ingrédients ou des indications est un vrai plaisir supplémentaire !

L'ensemble reste classieux, étonnamment sobre, loin du faste grandiloquent souvent reproché à l'Empire américain. La styliste culinaire Soizic Chomel de Varagnes et le photographe Nicolas Lobbestaël ont opté pour des clichés chics et épurés. Pour renforcer l'aspect "grimoire", le papier renvoie un effet parchemin du plus bel effet. Quelques clins d’œil bienvenus viennent rappeler l'univers des studios à la Souris - la présence d'un chandelier en arrière-plan du soufflé au fromage en référence à La Belle et la Bête ou le tartan posé à proximité des petits pains des oursons associés aux landes écossaises de Rebelle, par exemple.

Certes, le tout manquera d’un peu de fantaisie aux yeux des plus jeunes. Mais l'exécution de la majeure partie des recettes n'étant accessible qu'aux adultes, ce n'est pas un défaut en soi. Pour les cuistots en herbes, nous rappelons qu'il existe un titre plus adapté : Les recettes de Rémy.

Le contenu a été concocté par Thibaud Villanova, alias Gastronogeek, sur lequel nous aurons tout le loisir de nous pencher prochainement. Fidèle à sa réputation, le maître queux féru de Pop Culture a établi 40 recettes, variées et inventives. Soupes, petits déjeuners, goûters, plats de résistance, desserts, astuces en tous genres et herbier illustré... Les idées sont légions !

Soulignons toutefois que les végétaliens et autres vegans ne dénicheront pas grand-chose à se mettre sous la dent ; les végétariens, eux, peineront sans doute moins à y trouver leur compte - il est d'ailleurs toujours possible d'adapter : le congee servi par Mushu peut très bien se faire sans poitrine fumée, par exemple. Ceux qui entament un régime peuvent continuer à mâchonner tristement leur konjac : ici on mange bien et la chasse aux calories est proscrite !

Pour les autres, sachez que les recettes sont divisées en quatre catégories :

  • Les Princesses - Aurore de La Belle au Bois Dormant et son immense gâteau d'anniversaire bleu, les spécialités louisianaises concoctées par Tiana dans La Princesse et la Grenouille et bien d'autres vous garantissent des festins royaux.

  • La Cuisine du Vieux Continent - régales européens assurés avec le ragoût mijoté par Petit Jean dans Robin des Bois, les croissants du Bossu de Notre-Dame ou la dorade mitonnée à l'italienne pour ravir Pinocchio.

  • La Cuisine du Monde - les pizzas et hamburgers savourés dans Vice Versa et Toy Story, les keftas inspirés par l'univers d'Aladdin ou les tamales d'Abuelita dont son petit-fils Miguel se délecte vous promettent un périple succulent autour du globe !

  • Enfin, Le Pays des Merveilles et autres endroits merveilleux - les plats y puisent leurs inspirations dans les paysages steampunk de La Planète au trésor, l'addiction au miel de Winnie ou le penchant pour les carottes de Judy dans Zootopia.

On salue d'emblée le large panel de longs-métrages évoqués, des plus anciens (Alice au pays des merveilles, 1951) aux plus récents (Vaina, 2016), y compris les films plus méconnus aux yeux du grand public (Basil, détective privé, 1986). Le concept a été pensé par un passionné, dont les connaissances sont clairement reflétés par les choix.

Si le classement peut laisser dubitatif (Le Livre de la Jungle adapte les écrits de Kipling et se situe en Inde, pourquoi ne pas l'avoir inclus dans la section Cuisine du monde ?), l'annexe permet de s'y retrouver facilement.

Une fois le choix fait et mis en pratique, on ne peut que saluer le mariage des saveurs proposé par Thibaud Villanova - sur toutes les recettes testées, la plupart s'avèrent délicieuses et on se plaît à concocter des menus complets d'inspiration "disneyenne" au fil de nos envies. A table, rien à redire, c'est une réussite qui devrait contenter chacun, même les bambins réfractaires.

En revanche, en cuisine, les choses se corsent un peu : attention au temps de préparation, lequel est souvent largement supérieur à celui annoncé (parfois du simple au triple !), et aux quantités qui s'avèrent gargantuesques... A moins d'avoir prévu un banquet avec l'ensemble des Garçons Perdus, soyez donc vigilants sur les proportions !

Il n'empêche que l'ouvrage reste une petite pépite à posséder dans sa bibliothèque, pour les fans comme pour les gourmets - de quoi combler les papilles des petits goulus et des grands gloutons ! Une fois n'est pas coutume, je laisse la conclusion au père de Tiana : « Une chose est sûre à propos de la bonne nourriture, elle rassemble à la même table les gens de tous les univers, elle réchauffe les cœurs et allume des milliers de petites étoiles dans leurs yeux »*. Une jolie morale on ne peut plus vraie.

Le potage de Mère Gothel (Raiponce)

Pour un repas 100 % Disney,

le chef vous propose :

~ En entrée, l’onctueux velouté de Minuit (Cendrillon)

~ En plat principal, les fameuses gougères aux épinards de Kronk (Kuzco)

~ En dessert, la salade de fruits du Roi Louie (Le livre de la Jungle)

~ Et pour accompagner le café de Tiana ou le thé du Chapelier Fou, un petit pain des oursons (Rebelle)

Les petits pains des oursons inspirés des gâteaux écossais.

Disney – Les recettes enchantées de Thibaud Villanova, paru aux Éditions Hachette, 144 pages, 24€95.


Article paru en version écourtée dans Le Pays Briard le 02.02.2021


* Oui je sais, la citation est issue de la version québécoise... J'exècre le doublage français.


  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram

Envie d'une escapade au Pays des Merveilles ?

Suivez le lapin blanc 🐰🐰🐰

Email