• Chloé

L'avis des Libraires - 196ème chronique : Charlock, Tomes 1 & 2

L'avis des Libraires - 196ème chronique :

Charlock, Tomes 1 & 2

de Sébastien Perez & Benjamin Lacombe

Histoires de chat policier

Comme tous les félins, Charlock possède plusieurs vies... Mais ce chat particulier a un autre talent : celui de résoudre les enquêtes les plus complexes. D'un commerce illégal de croquettes au vol de collier en passant par le kidnapping de rongeurs, rien n'échappe à son flair ! Au fil de ses nombreuses existences, à travers les pays et les époques, ce détective à fourrure a résolu bien des mystères. En voici deux...


Si 2020 a été plus que mouvementée pour le milieu culturel, y compris l'industrie du livre, elle aura au moins fait le bonheur des fans de Benjamin Lacombe. L'artiste, prolifique merveilleux et créateur aux mille projets, a créé la surprise en associant son nom à pas moins de cinq parutions cette année ! Lacombe a ainsi prêté son trait si particulier au très beau Bambi, nouvelle édition du classique signé Felix Salten, et à la suite des Contes & Fantômes nippons, Esprits & créatures du Japon, toujours basés sur les textes de Lafcadio Hearn.

2020 a aussi signé ses retrouvailles avec son éternel acolyte, l'auteur Sébastien Perez, dont il a mis en images trois histoires inédites. Outre la fable gothique, ode à la tolérance résolument burtonienne, qu'est L'étonnante Famille Appenzell, le tandem a surpris son lectorat en inaugurant une toute nouvelle série. Voici donc le dernier animal a avoir gagné le fascinant bestiaire du dessinateur : Charlock, un beau chat bleu, penchant félin mais tout aussi malin d'un certain détective britannique.

Cette saga policière peuplée d'animaux aux accessoires humanisés, destinée au jeune public, connaît pour l'heure deux tomes - La disparition des souris et Le trafic des croquettes. Le troisième, L'affaire du collier, devrait sortir au printemps. Le postulat original est très sympathique, il permet une approche adaptée aux plus petits, les familiarise au genre par l'intermédiaire de trames originales et de protagonistes très mignons.

Pour autant, les intrigues ne sont pas exemptes de passages sombres. Ainsi, dans le premier opus, on pense d'emblée à l'arrivée anxiogène du minet dans un grenier enténébré où rôdent des souris "sans famille et sans amis". Dans la suite, c'est à un rendez-vous dans les bas-fonds new-yorkais, au sein d'une mafia canine, que le détective se rend. Charlock et ses compagnons ont beau être adorables, ils sont confrontés à de véritables enjeux, à de vrais dangers, ce qui ajoute une implication notable pour les lecteurs débutants.

L'autre tour de force de Perez, c'est d'avoir imaginé les différentes existences du Sherlock félin : chaque tome se centre sur une époque spécifique, ce qui permet de changer de cadre et de contexte, de varier les personnages secondaires. Le potentiel est donc illimité et le prologue sous-entend qu'il pourrait y avoir neuf histoires (ou plus) centrées sur le courageux enquêteur moustachu. Ce dernier a d'ailleurs des vies radicalement opposées : animal de compagnie choyé chez Mamzelle Marcelle, chat de gouttière traînant sur les gratte-ciels à New-York. Charlock est sans nul doute l'un des points forts de la saga. Courageux, altruiste et intelligent, il n'est pas pour autant dénué de failles - il est mentionné plusieurs fois qu'il a une crainte terrible du noir.

Si l'humour n'est pas toujours très fin et plutôt orienté en direction des enfants, les gentils jeux de mots et la multitude de références capteront à coup sûr l'attention des plus matures. La Disparition des Souris évoque une sorte de Joueur de flûte de Hamelin, inventeur machiavélique, au cœur du Paris délicieusement rétro des 70's. Le trafic de Croquettes nous transporte dans la Big Apple, en 1917, et fait implicitement référence aux gangs italiens (les chats Chappuccini) et irlandais (les chiens Pet shop Dogs). Le pigeon Claude, lui-même émigré français, fait remarquer à son compagnon que la ville est très calme et que cela ne lui dit "rien qui vaille". Or, l'année où se situe l'action correspond à l'entrée en Guerre des Etats-Unis aux côtés de la Triple-Entente... Ce qui expliquerait le silence mélancolique qui règne sur la ville. Tant de petits détails qui rendent les intrigues très plaisantes à suivre, y compris pour les adultes.

Sans surprise, l'art de Lacombe fait des merveilles et chaque illustration est un ravissement. Il a su donner une véritable personnalité à ce singulier matou au pelage bleuté et aux yeux de péridot, lui octroyant un charme supplémentaire. Le dessinateur s'avère aussi à l'aise dans les portraits choupinets des souris que dans les mises en scène plus glauques, notamment la vignette représentant le combat de chiens.

On le sait, les animaux portent chance au duo Lacombe-Perez, lequel avait déjà signé l'excellent diptyque Facéties de chats / Destins de chiens. Charlock est sans conteste une nouvelle réussite, à conseiller dès 6 ans en compagnie d'un grand et à partir de 8 ans en lecture seule.

A ce sujet, petite précision à l'attention des adultes : durant le tome 1, le secret qui se cache derrière la petite souris est éventé... Cet avertissement très utile vous évitera LA révélation prématurée d'une certaine pièce glissée sous l'oreiller, troquée contre une quenotte récemment tombée ! Pour le reste, vous pouvez suivre l'enquête à pattes de velours sans être inquiétés.

Alors, une lecture qui a du chat ? Elémentaire !

Lecture approuvée par Aristote & Baudelaire

~ L'anecdote du Chapelier : Une affaire de (re)nom ? ~


Plusieurs enquêteurs félins s'appellent Charlock ! Cette identité paronyme a semble-t-il inspiré plus d'un créateur... Ainsi, Séverine Pineaux, dans ses Chats Enchantés (2017), présente le fameux tandem Charlock Holmes / Docteur Catson - le duo affronte le criminel rongeur Mo-Rat-Ty. Il y a trois ans, Frédéric Lenormand s'est lancé dans l'autoédition d'une série mettant en scène les enquêtes d'un minet répondant à ce même nom. Enfin, la même année, le jeu de société Charlock Holmes contre Fourriarty a été commercialisé par IDW Games. Chaperlipopette : les aventures de ces enquêteurs poilus ont encore de beaux jours devant elles !

~ La Galerie des Citations ~


« Charlock sent comme des milliers d'yeux posés sur lui. Il a l'impression d'être un chanteur sur scène avant que les projecteurs ne s'allument. Mais son public est loin d'être fan. Il le sait. »

~ p 42 - La Disparition des Souris


« Un chat qui a peur du noir ? C'est un peu comme une éponge qui déteste l'eau ; une feuille d'arbre qui a le vertige ; une tortue claustrophobe. Ça n'a pas de sens ! »

~ p 56 - La Disparition des Souris

« - Tu aimerais avoir un maître, toi ? demande après quelques instants le chat à Ed.

- Parfois, répond le chien, mélancolique. Ça doit être sympa de s'endormir contre quelqu'un et d'avoir une gamelle toujours pleine.

- Moi, je préfère ma liberté, intervient le pigeon. »

~ p 56 - Le trafic des Croquettes /

Conversation finale entre Charlock, Ed le chien et Claude le pigeon

Charlock de Sébastien Perez & Benjamin Lacombe, aux Editions Flammarion Jeunesse : Tome 1 - La Disparition des Souris / Tome 2 - Le trafic des Croquettes. Environ 80 pages et 8€50 par livre.

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram

Envie d'une escapade au Pays des Merveilles ?

Suivez le lapin blanc 🐰🐰🐰

Email