• Chloé

Après les vagues #En 3 points

Titre : Après les vagues

Autrice : Sandrine Kao

Éditeur : Grasset Jeunesse

Genre : Fable initiatique

Date de parution originale : 2022

Résumé : Deux personnages s’échouent sur une île perdue au milieu de l’océan. Mais cet îlot leur réserve bien des surprises… En se risquant dans ces contrées inconnues, c’est en eux-mêmes qu’ils vont entamer la plus belle des aventures.



#En 3 points :


* Une suite sublime :

Elle nous avait éblouis avec le très bien nommé Émerveillements, en 2019. Trois ans plus tard, Sandrine Kao signe une suite – Après les vagues. Soulignons qu’il est possible de lire l’un et l’autre de façon indépendante, malgré une évidente progression des petits héros.

L’objet est toujours aussi admirable et s’inscrit dans une esthétique identique : sous la couverture veloutée, dont le titre se devine par un jeu de relief délicat, se dévoile un album tout en hauteur dont l’illustratrice-romancière exploite à loisir le singulier format.

Dans ce second opus se retrouvent toutes les qualités de son prédécesseur. Un univers à la finesse pastel où prédominent les nuances de bleu, des protagonistes craquants, une trame vibrant de lyrisme, une touche d’exotisme, une ode à la méditation, une incitation à trouver son chemin intérieur tout en s’ouvrant aux autres…

L’ensemble est empreint d’une aura asiatique, tant sur le fond que sur la forme. L’autrice, d’origine taïwanaise, revendique pleinement cette influence culturelle dont elle tire toute la force et la symbolique.


* Un album philosophique :

Si les protagonistes n’échangent pas un dialogue, la poésie du texte et l’expressivité du dessin comblent tous leurs silences. Les mots et les illustrations se répondent ainsi dans une maestria saisissante. En découle une invitation à philosopher, inventer, rêver, se découvrir, s’ouvrir à autrui. Espérer, toujours. Une beauté apaisante qui vit, vibre, interpelle les jeunes enfants comme les lecteurs les plus avertis.

La plus grande singularité de l’ouvrage repose sans doute sur le fait qu’il est possible de le lire d’une traite ou de choisir un fragment au hasard, sans que le propos n’en soit en rien diminué. Soit autant de petits éclats de sagesse à saisir au vol.


* Un ouvrage rassérénant :

Après les vagues évoque une succession d’estampes adorables, des histoires courtes sans paroles qui pourtant forment un tout parfaitement maîtrisé, égrenant au fil des pages sa jolie morale, ses pistes de réflexion.

Cette douce épopée s’achève sur un sentiment de calme, d’optimisme et de plénitude. Le livre refermé, reste une dernière maxime :

Rien n’égale la douceur
de se blottir l’un contre l’autre
à écouter le remous de nos cœurs
comme le jeu des vagues.

Un immense merci à Grasset Jeunesse pour ce service presse.
  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram

Envie d'une escapade au Pays des Merveilles ?

Suivez le lapin blanc 🐰🐰🐰

Email