Le Renard et le Lutin #En 3 points

08/11/2018

 

Titre : Le Renard et le Lutin

Auteurs : Astrid Lindgren (Textes) & Eva Eriksson (Illustrations)

Éditeur : Ecole des Loisirs, collection Pastel

Genre : Chronique de vie, aventures, animaux

Date de parution de cette version : 2018

Résumé de l'éditeur : Comme cette nuit est claire ! La neige est si blanche et les étoiles si chatoyantes. Goupil, un renard affamé rôde autour de la ferme. Les enfants jouent dans le salon. Ils ignorent tout du renard et du lutin qui veille dehors. Tout ce qu’ils savent, c’est que Noël c’est chouette, et qu’il faut en profiter le plus possible avant d’aller au lit. Goupil se faufile dans la grange...

Note : 4/5

 

#En 3 points :

*Un album parfait pour Noël : Certains livres sont intimement liés aux fêtes de fin d'année, au silence floconneux, à la chaleur du réveillon... Un Noël d'écureuil est pour moi un excellent exemple de cette féerie, de même que le conte russe La Moufle, Le Noël enchanté de Noisette ou encore Le merveilleux Noël de Plume. Mais je dois avouer qu'un autre favori s'est ajouté cette année à la liste de mes incontournables ! Le Renard et le Lutin est l'un des derniers albums de l'Ecole des Loisirs à être paru dans nos rayons. C'est un petit chef d'oeuvre de douceur et d'amour, magnifiquement illustré par Eva Eriksson, aux couleurs chatoyantes. Avec son joli titre scintillant, ses personnages facétieux et sa poésie, c'est le cadeau idéal pour les enfants rêveurs, dès 5 ans. 

*Une histoire de tolérance et de partage : Noël ne serait rien sans ses valeurs et parmi elles, la tolérance ! Par cette froide nuit enneigée, un lutin va offrir le couvert à un renard qui, poussé par la faim, s'est aventuré jusqu'au poulailler familial... Farfadet et goupil vont ainsi partager un bol de bouillie, généreusement offert par les enfants du coin. Souvent cerné de préjugés et rejeté (tout comme dans Fox Garden, autre album hivernal que je vous recommande chaudement), notre renard est pourtant accueilli à bras ouverts par ce lutin.

Ce dernier est apparenté à une sorte de Père Noël - on retrouve le mythe de la nourriture posée à l'attention d'un être magique que les enfants ne voient pas ; ceux-ci apportent la bouillie au lutin car, bien que ne l’ayant jamais vu, ils croient en son existence. Ils espèrent qu'il est gentil sans le connaître et se montrent généreux à son égard sans avoir la moindre certitude... Un geste de gentillesse désintéressée, dont l’absence de retours n’en ôte en rien la beauté. Même s’ils n’en ont pas conscience, leur présent est apprécié et accepté par deux êtres opposés (le renard et le nain). A savoir la générosité et la tolérance, deux qualités fondamentales qui paient toujours.

 

*Une histoire inédite d'Astrid Lindgren : Son nom ne vous est peut-être pas inconnu : Astrid Lindgren est l'auteure suédoise révérée pour ses sagas jeunesse Fifi Brindacier et Zozo la Tornade. L'œuvre que vous avez sous les yeux est une histoire est une histoire inédite en France, inspirée d'un poème de Karl-Erik Forsslund et parue en Suède dans les années 60. Comme toujours chez Lindgren, on valorise l'initiative et la gentillesse - avec des personnages imparfaits. Dont le fameux renard voleur, si attachant. L'album est magnifique, l'édition particulièrement soignée ; l'ensemble valorise à merveille la plume sobre mais lyrique de l'écrivain. Une histoire aux valeurs fortes, mignonne et inspirée, qui mêle le charme vulpin aux enchantements de Noël. Un incontournable de cette fin d'année 2018.

« Ah comme cette nuit est claire, comme elle est silencieuse.

C'est une nuit pour les renards et les lutins. »

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 150ème chronique : Le corps

05/11/2019

1/10
Please reload