Beurk ! c'est bon #En 3 points

02/11/2018

Titre : Beurk ! c'est bon : Cuisine délicieuse de produits repoussants

Auteurs : Julien Fouin, Blandine Boyer, Jun Kanra, Tommaso Sartori

Genre : Cuisine, gastronomie

Date de parution : 2018

Résumé de l'éditeur : Manger des testicules d'agneau grillés, de la cervelle de veau en beignets ou une soupe d'ortie à l'andouille croustillante, ça ne vous est jamais venu à l'esprit ? On vous comprend... Pourtant, vous passez à côté d'un vrai plaisir gastronomique. Eh oui, difficile à admettre, mais les couilles d'agneau, non seulement ça se mange, mais en plus c'est savoureux. Promis. Au premier abord, certes, c'est assez repoussant, mais une fois bien cuisiné, c'est aussi bon que les huîtres chaudes, le foie de lapin, le cœur de veau, la cervelle d'agneau, les intestins de porc, les topinambours crus, les pieds de cochon...

La cuisine, c'est comme le rapport à l'autre, il ne faut pas se fier à l'apparence. Ce n'est pas parce que le poulpe fait peur avec ses longs tentacules, qu'il n'est pas succulent en salade ou en ragoût. Ce n'est pas parce qu'un fromage sent très fort les pieds, qu'il n'a pas un bon goût en bouche. Ce n'est pas parce que la simple idée de manger les tripes d'un animal fait fuir, qu'il ne faut pas y goûter. La nature regorge de produits bizarres, laids, biscornus, rabougris, puants, bref dégoûtants et malgré tout savoureux.

C'est tout l'objet de ce livre : 46 recettes pour apprendre à cuisiner et à se délecter des produits "beurks" ! Et en prime, quelques témoignages croustillants de fins gastronomes qui nous dévoilent leurs meilleurs et pires souvenirs à table.

Note : 4,5/5

#En 3 points  

*Un ouvrage culinaire qui sort du lot : La fin de l'année approche et, avec elle, c'est une multitude d'ouvrages culinaires qui va sortir dans nos rayons ! Bûches, végétariens, repas de roi ou recettes à petits prix... Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Les titres alléchants vont vous promettre des festins gargantuesques, le tout agrémenté de très belles photos - que, en toute honnêteté, vous ne parviendrez JAMAIS à reproduire. C'est le jeu : Noël et le Nouvel An ne sont pas une rente uniquement pour les parents mais aussi pour les gourmets ! Mais il est vrai que plus le temps passe, plus il est difficile de trouver LE livre innovant pour ses fourneaux (ou ceux de vos amis cordons-bleus qui excellent en cuisine).

Voilà comment notre livre du jour tire son épingle du jeu : entre sa couverture digne d'un film d'horreur vegan, son noir et blanc très classique, son petit volume et son titre franchement provocateur, Beurk ! c'est bon fait clairement office d'OVNI dans le monde littéraire culinaire ! J'avoue que, lorsque je l'ai commandé pour la librairie, il s'agissait d'une pure curiosité de ma part. Curiosité qui s'est révélée payante.

*Un avant/après saisissant : C'est un défi osé mais parfaitement relevé par les auteurs : réunir la liste des mets les plus répugnants - à première vue - et en faire des plats savoureux à l'arrivée. Remémorez-vous tout vos cauchemars de cantine ou les repas dominicaux chez votre grand-tante : les abats de toute sorte, les topinambours, les brocolis, les huîtres, les algues, le céleri, les fromages si forts qu'ils vous donnent l'impression de vivre Astérix en Corse en live ou le poulpe qui vous renvoie à cette scène absolument répugnante du film Old Boy...

L'objectif ? Tirer de ces aliments bourrés de préjugés le meilleur. La difficulté d’exécution varie d'une recette à l'autre mais le résultat est toujours diablement alléchant. Un coup de maître dû en grande partie grâce aux photos de Jun Kanra et Tommaso Sartori, absolument magnifiques : ces derniers montrent les produits repoussants avant d'être passés aux fourneaux, en noir et blanc, sinistres, presque horrifiques ; à ce tableau lugubre succède la recette et la photo de l'après, une fois le plat réalisé, cette fois-ci en couleurs. Un coup de magie saisissant !

*Un livre gastronomique... Drôle ? : Oui, il est possible de donner dans la haute gastronomie et d'avoir de l'humour ! Les auteurs de ce livre le démontrent à chaque recette : chacune débute pas une petite pique à l'égard de l'aliment repoussant en question ! Avant la traditionnelle liste des ingrédients, on a donc droit à un petit monologue drôlissime qui vous renverra forcément aux préjugés d'un enfant, d'une connaissances... Ou à vos propres à priori tout simplement.

Cerise sur le gâteau : ils ont également mis au point un questionnaire auquel des figures emblématiques du monde culinaire ont été invitées à répondre. La question qui tue ? "Le plat beurk que vous préparez pour séduire". Les réponses sont souvent hilarantes ou bien trouvées.

Pas sûre que j'aurai été conquise à tous les coups mais certaines recettes, en tant que pesco-végétarienne, m'ont réellement tapée dans l’œil : pudding à la semoule et à la courge ; gratin dauphinois au fromage qui pue ; salade de topinambours crus aux noisettes ; ragoût de poulpe ; huîtres chaudes à la fondue de poireaux ; tartare de dorade et d'algues au gomasio ; crème de céleri...

Et vous, vous tentez le beurk pour le réveillon ? D'autant que les auteurs nous font cette promesse :
« Si vous vous fâchez à mort avant la fin du repas, vous nous envoyez la note du resto où vous irez manger une galette croustillante de pied de cochon pour vous réconcilier. »

Alors, aucune raison de ne pas craquer !

1/3
J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 150ème chronique : Le corps

05/11/2019

1/10
Please reload