Le Guide des chats du Vieil Opossum #En 3 points

13/09/2018

Titre : Le Guide des chats du Vieil Opossum

Auteurs : T.S Eliot & Axel Scheffler

Genre : poésie, jeunesse, humour

Date de parution originale : 1939

Date de parution de cette version : 2010

Résumé de l'éditeur : Certains sont sages, d'autres, fous, certains sympas, d'autres, filous. Quinze savoureux portraits de chats par le poète T. S. Eliot, prix Nobel de littérature en 1948.

Note : 4,5/5

#En 3 points :

 

*L'oeuvre derrière l'oeuvre : Connaissez-vous Le Guide des chats du Vieil Opossum ? Non ?

Et si je vous demande : connaissez-vous Cats ?

Là, en revanche, il y a fort à parier que ce titre vous évoque quelque chose. Les plus passionnés d'entre vous me répondrons qu'il s'agit du musical au succès planétaire composé par Andrew Lloyd Webber, dont la balade mélancolique, Memory, reste profondément ancrée dans les esprits... Une chanson qui défie le temps, qu'elle soit interprétée par un homme ou une femme.

Et bien figurez-vous que c'est bien Le Guide des chats... qui a inspiré à Webber la création de son célèbre musical !

*Poésie féline : Ce Guide est en fait un recueil de poèmes, signé T. S. Eliot : chaque poème est consacré à un chat, ou un groupe de félins, tantôt drôle, tantôt touchant mais toujours surprenant ! Le moindre écrit est une perle de rêverie égarée entre les pages d'un livre, une incitation au songe en compagnie de ces chats extraordinaires. De salon en ruelle, de péniche en toit, les chats vont où bon leur semble et c'est cette liberté espiègle qu'Eliot a su capturer avec ses vers. Chaque portrait évoque un félin malin, roublard, généreux mais toujours talentueux.

*Une superbe édition : Pour fêter comme il se doit les 70 ans du Guide, Gallimard Jeunesse nous propose cette magnifique édition collector, illustrée par Axel Scheffler, le dessinateur du Gruffalo ! La couverture rigide, au titre en relief doré, l'épaisseur des pages, font de cet album une véritable oeuvre d'art Cette version 2010  bénéficie d'une toute nouvelle traduction, exemplaire, par Jean-François Ménard. 

Un petit bijou burlesque que les amoureux de poésie, de littérature anglophone et de chats se doivent d'avoir dans leurs rayons !

« L'art de nommer un chat n'est pas un jeu d'enfant,

Ce sujet délicat mérite réflexion,

Peut-être qu'à vos yeux je paraîtrai dément

Si je vous dis qu'un chat doit posséder TROIS NOMS.

Il y a d'abord le nom donné par la famille,

Tel que Pierre ou Auguste, Alonzo ou Matthieu,

Victor ou Jonathan, Bill Bailey ou Camille,

Des noms de tous les jours qui sont tous judicieux.

 

On peut trouver des noms plus extraordinaires,

Certains sont pour les dames, d'autres pour les messieurs,

Tels que Platon, Alceste, Electre ou Déméter,

Des noms de tous les jours, tout aussi judicieux.

Mais un chat a besoin d'un nom original,

Un nom plus singulier, empreint de dignité,

Sinon comment garder sa queue bien verticale,

Déployer ses moustaches, cultiver sa fierté ?

Je peux vous en citer de ces noms moins courants

Coricopat, Couaxo ou Bomballerina

Jellyloroum ou bien Trapamunk, notamment,

Des noms n'appartenant qu'à un unique chat.

 

Mais aussi et surtout, il y a un nom caché,

Celui qui sera toujours inconnu de vous,

Un nom qu'aucun humain ne peut lui arracher,

SEUL LE CHAT LE CONNAÎT et jamais ne l'avoue.

Lorsqu'on surprend un chat en train de méditer,

Je le dis, c'est toujours pour la même raison,

Il contemple en lui-même, le regard envoûté,

La pensée, la pensée, la pensée de son nom :

Son ineffable effable

Effaniniffable,

Son profond, impénétrable et singulier Nom.»

🐱 Baudelaire approuve ce recueil à 200% 🐱 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Bonne résolution livresque n°20 : Passer un Noël au poil !

10/12/2019

1/10
Please reload