Chroniques de la Geek #2 : ces participants que vous croiserez à tous les coups en convention...

08/07/2018

Chroniques de la Geek #2 :

Ces participants que vous croiserez

à coup sûr en convention...

 

 

Bonjour à tous !

 

Après sa première chronique, ma chroniqueuse geek attitrée profite de la période estivale pour évoquer avec vous un sujet crucial : les conventions - la plus connue reste la comic-con à San Diego (Californie). Ou plus exactement les 8 spécimens que vous croiserez lors des conventions ;) !

A toi de jouer Alex !

La Japan Expo, la Paris Manga, la Made In Asia, les Summer Geeks … autant de conventions à succès impliquent forcément de croiser les mêmes personnes et les mêmes vendeurs. Et c’est toujours très drôle de voir que, même si certaines se déroulent et France et d’autres en Belgique, on y croise toujours les mêmes individus.
Voici donc 

Le top 8 des participants de convention que vous croiserez à coup sûr !

 

 Alex incarne Tracer, un personnage du jeu vidéo Overwatch

1.    Le cosplayer pro.
Alors celui-là, je le déteste ! il a mis des jours, voir des mois pour faire son cosplay, il sait qu’il est bien fait, il sait que tout le monde va le prendre en photo et il n’hésite pas à humilier les petits cosplayers, ce dès la file d’attente. Et si on plus, vous avez le malheur d’avoir eu la même idée que lui, préparez-vous à vivre l’une de vos pires conventions !

 

2.    Le cosplayer pas pro mais qui se fait passer pour un pro
Lui, il me fait beaucoup rire. Il a acheté son cosplay sur le net, il n’a rien fait avec ses petits doigts mais il raconte partout que c’est lui qui l’a fait avec amour et patience. Comment le distinguer des professionnels ? Les étiquettes, les coutures et les fermetures éclairs. Oui, je suis experte en repérage de faux cosplays !

© Ezcosplay

 

3.    Le cosplayer euh … « Mweh »
Il a de bonne intention, de l’imagination mais … Il a eu du mal à le réaliser. Vous connaissez son cosplay, vous avez la référence mais vous cherchez les points communs entre son modèle et son travail. Il n’en a pas moins de mérite mais … Encore un effort, tu y es presque ! 

 

4.    Le cosplayer dit « du placard »
Mes préférés ! Ils ont fait un cosplay à base de vêtements et accessoires trouvés dans leur armoire. Je suis pas mal adepte de cette méthode puisque la moitié de mes cosplays sont issus de mes affaires personnelles ! 

Notre chroniqueuse en mode L (Death Note)

 

5.    Le parent accompagnateur
Repérable à des kilomètres et souvent de sexe masculin. Il traine les pieds, les mains dans les poches, regarde souvent son portable et soupire à chaque arrêt stand. Bien souvent, il n’a aucune référence et est là par obligation parentale. 

 
6.    Le pote accompagnateur 
Comme le participant précédent, il a sans doute voulu faire plaisir à des amis … Et le voilà traîné de marchands en marchands, à prendre en photo des gens en cosplays qu’il ne connait pas et à ne pas être sur les photos. Souvent, il veut déjà repartir après quelques minutes.

 Edit Chloé : Ah là je me reconnais ! C'est moi la pote accompagnatrice ! En moins bimbo... Certes.

 

7.    L’acheteur compulsif
Il achète tout ! Il s’arrête à tous les stands, il cherche la moindre bonne affaire, il fait plusieurs fois le tour de la convention pour repérer les petits prix. Il n’hésite pas à entourer les bons prix sur son plan.

 Les derniers achats d'Alex parlent pour elle... Elle réussit à squatter haut la main deux catégories !

 

8.    Le « Serial Free Hugs »
Lui, son but c’est draguer. Et pour ça, soit il adopte lui-même la pancarte « câlin gratuits » afin de faire un maximum de câlins. Ou bien, il chasse tous les « Free Hugs » de la convention. Et si c’est un panda c’est encore mieux !

 

Evidemment ceci n’est pas représentatif ! Les conventions, se sont des événements colorés, festifs, où des personnes partageant les mêmes passions peuvent se retrouver sans être jugés
Et également … Le cimetière des économies personnelles...

 

Sur ce, je vous laisse, j’ai mon dakimakura* L qui m’attend…
Oui … Je l’ai acheté en convention !

*Selon notre ami Wikipédia, Un dakimakura (抱き枕, de 抱く daku « étreindre, enlacer » et 枕 makura « oreiller, traversin ») est un genre de grand coussin inventé au Japon, large comme un oreiller commun mais long d'environ 1,50 mètres.

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Bonne résolution livresque n°20 : Passer un Noël au poil !

10/12/2019

1/10
Please reload