Dad, Tomes 1 à 4 #En 3 points

06/05/2018

Titre : Dad

Auteur : Nob

Éditeur : Dupuis

Genre : Bande-dessinée, humour, chronique de vie

Date de parution : 2015 - maintenant

Résumé : Père célibataire, dragueur et décalé, Dad s'occupe tant bien que mal de ses quatre filles : Pandora, Ondine, Roxanne et Bérenice. Acteur sur le déclin, il enchaîne les petits tournages publicitaires pour subvenir aux besoins de sa petite famille un brin turbulente.

Note : 4/5

#En 3 points :

* Une sitcom familiale détonante :

Dur dur d'être papa ! Dad en fait l’expérience tous les jours avec ses quatre filles ! Il est difficile pour ce quintet volcanique de cohabiter, surtout avec des personnalités radicalement différentes... Le pitch de départ vous dit quelque chose ? Et oui, à la manière d'un Malcolm, Mon Oncle Charlie, Madame est servie, How I met Your Mother etc. Dad reprend les critères de la comédie familiale dysfonctionnelle !

D'emblée, tous les ingrédients d'une bonne sitcom sont réunis : des protagonistes aux caractères atypiques et opposés, souvent en opposition mais attachants ; beaucoup d'humour ; une pointe d'émotion... Bref, une comédie basée sur le quotidien où sont distillées, parfois, quelques thématiques plus sérieuses : monoparentalité, protection de la planète, impact des réseaux sociaux, éducation, peur de vieillir etc. Les histoires n'excèdent généralement pas une page, centrée sur le quotidien de la petite famille et leur entourage direct, rythmée par les tâches de chacun - les castings de Dad, l'école des filles, les virées au parc avec Bérénice etc. Bref, des gags qu'on lit d'une traite, qu'on feuillette de temps à autre et qu'on prend plaisir à relire encore et encore, sans jamais se lasser.

 

* Une famille en or : Qu'on le dise tout net, Dad n'a rien du papa parfait. Un peu fainéant, acteur à la carrière inexistante, cœur d'artichaut, cuisinier catastrophique, entêté à l'extrême, sportif calamiteux, quinqua un peu ringard accroché à une possible gloire, notre protagoniste est loin d'être idéalisé ! Mais c'est ce qui le rend si touchant et si humain : en dépit de ses nombreux défauts, de ses maladresses et de sa difficulté à prendre ses responsabilités, Dad cherche toujours à bien faire. Il aime profondément ses enfants, ne les juge jamais et n'a pas hésité à faire des sacrifices pour eux - on apprend notamment qu'il a renoncé à une carrière d'acteur prometteuse pour s'occuper de son aînée, Pandora. Autour de lui gravite donc ses quatre filles : Pandora (souvent abrégée Panda), ado studieuse, blasée et cynique calquée sur le modèle de Daria ; Ondine, aspirante artiste flamboyante et frivole au talent discutable ; Roxane, engagée et turbulente, sportive et téméraire ; et la petite dernière Bérénice (surnommée affectueusement Bébérénice), nourrisson exceptionnellement dégourdi. Toutes ont une génitrice différente qui apparaît occasionnellement au fil de la BD : leur personnalité n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de leur fille respective. Panda a une maman investie dans la politique ; Ondine est la fille d'une célèbre actrice ; la mère de Roxane travaille pour la Croix Rouge, auprès des plus démunis...

Bien que les filles aient clairement peu d'intérêts communs, elles se soutiennent, n'hésitent pas à faire corps lorsque la situation l'exige et, si Dad est souvent victime de leurs moqueries, il est évident qu'elles l'aiment toutes beaucoup. L'affection qui lie cette petite famille est palpable et rend les moments d'émotion aussi touchants que crédibles - notamment lors du très beau passage centré sur la fête des pères.

Sans conteste, Dad & Co sont très attachants, et on ne peut que prendre plaisir à les suivre dans leurs péripéties journalières.

 

* La BD tous publics par excellence : Depuis son lancement dans le journal Spirou en 2014, le succès de Dad ne s'est jamais démenti, sans doute parce que cette BD ne connaît aucune limitation d'âge et parle à tous, de 9 à 99 ans ! Elle possède assurément un côté grand public (au sens noble du terme) : cela ne la rend pas moins intéressante, bien au contraire. Chacun lecteur y trouvera son compte, verra différents niveaux de lecture, ne rira pas des mêmes blagues... La différence d'âge entre les protagonistes rend également l'identification plus facile à certains personnages qu'à d'autres.

Sur le fond comme sur la forme, Nob a réalisé un excellent travail : créateur, scénariste et dessinateur, il gère également les couleurs avec beaucoup de talents. Chaque planche cache de petits détails et cette minutie rend les décors fourmillant de vie - notamment le parc, les rues avoisinantes et surtout l'appartement de Dad. L'ensemble est très agréable à lire et à regarder, le dessin simple mais sympathique, les couleurs sont chatoyantes...

Bref, une sitcom francophone feel-good à découvrir sans hésiter, pour les papas, leurs filles et tous les autres !

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Bonne résolution livresque n°20 : Passer un Noël au poil !

10/12/2019

1/10
Please reload