Bonne résolution livresque n°12 : Découvrir des femmes au destin exceptionnel

08/03/2018

Bonne résolution livresque n°12

Découvrir des femmes au destin exceptionnel

Aujourd'hui nous sommes le 8 mars... Avant d'entamer cette chronique, il semble important de rappeler que cette date est celle de la Journée de la Femme.

Comme chaque année, certains crieront au scandale en affirmant que la Femme étant l'égale de l'Homme, elle n'a pas à avoir de journée particulière. D'autres, moins raffinés (ou totalement crétins, tout dépend de l'indulgence de ceux qui les côtoient) cracheront qu'étant inférieure à l'Homme, la Femme devrait se contenter de gentiment récurer les casseroles et d'éduquer les enfants : pas de jour en son nom, donc. Et ne criez pas au cliché : j'habite en rase campagne, j'affirme haut et fort que ce genre de discours est encore TRÈS répandu dans ce type de patelin !

Personnellement, pour moi, le 8 mars est une journée comme les autres - au même titre que la Saint-Valentin etc. - et je n'ai pas besoin d'un jour spécifique pour me rappeler que je suis une femme, avec tous les combats que cela engrange au quotidien.

Autrement dit je m'en contrefiche mais ça m'est bien utile pour trouver des idées d'articles et des sujets sur lesquels papoter. Alors, disons-le, clamons-le une bonne fois pour toute, même si cela sonne comme le pire des démagos :

 

Chaque femme doit être libre, libre de son corps, libre de ses pensées.

Libre de rester de marbre, de s'émouvoir, de détester, d'aimer.

De s'habiller à sa guise, de sortir avec qui elle veut et quand elle le veut

Sans craindre d'être agressée et quand c'est le cas, de porter plainte sans sentiment honteux.

De l'homme, elle n'est ni l'esclave, ni la reine :

Elle est son égale, simplement humaine.

L'homme DOIT parler de sexisme car le combat se fait a deux.

Interdire à l'homme ces sujets en arguant qu'il les comprend peu,

C'est stupide, vain, pratique extrême et ridicule,

Personne n'acquiert ses libertés au détriment des autres,
Les partager... Voilà la clef de l'égalité, les nôtres comme les vôtres.

 

Cela aurait dû être le cas depuis longtemps, une évidence de la vie en communauté... Mais 2017 nous a rappelé que le combat des femmes était loin d'être gagné d'avance. Les émissions humiliantes signalées aux autorités ; les femmes objets omniprésentes au cinéma et à la télévision pointées du doigt ; le sexisme ordinaire qui n'est plus toléré ; l'affaire Weinstein ; les hasthags #metoo et #balancetonporc, qui se sont répandus sur le net tel un grondement de colère. D'un murmure de protestation est né un hurlement commun.

Les femmes, de tous temps, ont prouvé qu'elles pouvaient se battre pour leurs convictions, leurs idées, leur patrie, leur vie, leur liberté... Elles l'ont fait et le feront encore. Aussi, à travers quatre anthologies entièrement dédiées à ces femmes qui ont connu un destin d'exception, je vous propose de célébrer, sous un angle littéraire, cette journée de la Femme.

L'oeuvre : Femmes de dictateur - diptyque

L'auteur : Diane Ducret

L'atout charme : une succession de portraits bien documentés et superbement bien écrits qui se dévorent comme des nouvelles ! On découvre, avec avidité, ces femmes de pouvoir, alliées ou ennemies, qui ont partagé le quotidien des plus grands monstres de l'Histoire. Femmes de dictateur est un incontournable de ma bibliothèque, que je recommande à tous les passionnés d'Histoire... Et aux autres ! Car qui ne succomberait pas à la plume de Diane Ducret ?

Quelques femmes évoquées dans l'ouvrage : Catherine Bokassa, Elena Ceausescu, Eva Braun, Mira Milosevic, Clara Petacci...

La phrase marquante : Difficile d'imaginer le dictateur à la petite moustache dans la peau d'un sex-symbol. Dérangeant surtout. Pourtant, Adolf Hitler reçut plus de lettres de fans que Mick Jagger et les Beattles réunis.

 

L'oeuvre : Les salopes de l'Histoire

L'auteur : Agnès Grossmann

L'atout charme : Sous ce titre humiliant, d'une rare violence, racoleur à dessin, se cache en réalité une galerie de portraits fascinants. Des femmes condamnées, huées pour leur liberté de corps ou d'esprit, parfois les deux. Une sélection pertinente et osée qui réhabilite certaines de ces "salopes" malmenées par l'opinion publique.

Quelques femmes évoquées dans l'ouvrage : Cléopâtre, la reine Margot, Catherine II de Russie, Mata Hari...

La phrase marquante : On les a traitées de salopes, c'était le prix à payer pour leur liberté. Elles l'ont payé de bon cœur. [...] Des salopes ? Non !  De vraies femmes ! Audacieuses et puissantes.

 

L'oeuvre : Les grandes guerrières de l'Histoire

L'auteur : Louise Depuydt

L'atout charme : D'emblée, le titre m'a interpellé. Je me suis amusée à deviner les noms que pouvaient bien contenir ces pages. J'en avais quelques-uns en tête bien sûr : la fière Boadicée, la fine gâchette Calamity Jane, les femmes pirates Anne Bonny et Mary Read dont les noms sont souvent associés à notre Lionne bretonne Jeanne de Belleville - toutes figurent d'ailleurs dans l'ouvrage... En réalité, je pouvais en citer bien peu, trop peu, de ces femmes qui avaient pris les armes au nom de leurs idées ou de leur liberté. La raison ? La "vraie" femme, dans la société patriarcale qui nous régit depuis des siècles, doit être un symbole de douceur, de compassion, d'abnégation. La force physique ? Mais voyons, c'est pour les bonhommes ! J'ai alors décidé de rattraper mes lacunes... Et j'ai adoré ce corpus de Louise Depuydt ! Les chapitres, relativement courts et très addictifs, sont toujours introduits par une citation accrocheuse - qu'il s'agisse d'une parole prononcée par la femme concernée ou d'un paragraphe choc pour la définir. Vous l'aurez compris mais voilà un ouvrage aussi palpitant qu'instructif !

Quelques femmes évoquées dans l'ouvrage : La Maupin, Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt, Phoolan Devi...

La phrase marquante : Depuis l'Antiquité, la gent masculine éprouve des difficultés à envisager qu'une femme fasse preuve de combativité et de violence. Alors que beaucoup ont été héroïques, les considérer en tant qu'égales dans le maniement des armes semble être difficile à accepter. 

 

L'oeuvre : Les travesties de l'Histoire

L'auteur : Hélène Soumet

L'atout charme : un autre incontournable de ma vie de lectrice ! J'ai été fasciné par ces portraits de femmes qui choisissent de se travestir en homme par obligation ou par envie, par devoir ou provocation, pour leur liberté ou leur vie, pour saisir une indépendance qui leur était refusée... Des femmes courageuses, intrépides ou folles mais qui ont vu dans les vêtements masculins l'opportunité d'échapper à une vie de femme, étriquée et suffocante. En prenant le parti d'évoquer des personnalités connues ou totalement tombées dans l'oubli, Hélène Soumet signe une anthologie de choix, véritable source d'informations.

Quelques femmes évoquées dans l'ouvrage : Catalina de Erauso, Hannah Snell, Nadejda Dourova, Agnodice, Dr James Barry, Isabelle Eberhardt, Billy Tipton...

La phrase marquante : Ainsi, les femmes se travestissent pour étudier, lorsque le savoir leur est interdit ou encore pour exercer une profession réservée aux hommes [...]. Devenues des hommes aux yeux de tous, elles suivent la voie qu'elles ont choisie : vocation religieuse, aventure ou création artistique. A cela s'ajoute la jouissance de la délicieuse liberté de mouvement accordée par le costume masculin, elles qui étaient prisonnières de tenues étouffantes. Toutes montrent que le pouvoir et le courage n'appartiennent pas aux hommes en propre.

 

A la lecture de cette résolution livresque, vous avez dû vous apercevoir que je n'ai pas cherché à mettre spécifiquement en avant des femmes exemplaires - particulièrement avec Les grandes guerrières de l'Histoire et Femmes de dictateur. Réfuter la part d'ombre des femmes, les glorifier, les sacraliser même, serait tout aussi malavisé que de les rabaisser ou nier leur statut d'être humain à part entière.

J'espère néanmoins que cette chronique vous aura donné envie de redécouvrir ces femmes qui, remarquables ou non, ont malgré tout connu un destin hors du commun.

La playlist féministe

  • Bad Girl, Good Girl - Miss A

  • Do It Like a Dude - Jessie J.

  • Etre une femme - Anggun

  • Feeling Good - Nina Simone

  • Fighter - Christina Aguilera

  • Girls Just Want to Have Fun - Cyndi Lauper

  • Golden Lady - Lim Jeong Hee

  • I'm a Bitch - Meredith Brooks

  • I Did It - Spica

  • I Don't Need a Man - The Pussycat Dolls

  • Noxolo - Jeanne Cherhal

  • Résiste - France Gall

  • Respect - Aretha Franklin

  • Roar - Katy Perry

  • Run the World - Beyoncé

  • Staying In The Way Of Control - Gossip

  • Stupid Girls - P!nk

  • Unstoppable - Sia

  • Without you - Lee Michelle

  • You don’t own me - Lesley Gore

Quelques héroïnes de la Pop Culture qui déchirent tout

(personnages originaux non-adaptés d'une oeuvre textuelle)

  • Bok-soon - Monster (film)

  • Buffy Summers - Buffy contre les Vampires (série)

  • Clara - Byzantium (film)

  • Danièle de Barbarac - À tout jamais, une histoire de Cendrillon (film)

  • Ellen Ripley - Quadrilogie Alien (film)

  • Eva - Valahol Európában (musical)

  • Furiosa - Mad Max : Fury Road (film)

  • Joyce Byers - Stranger Things (série)

  • Jynn Erso - Star Wars : Rogue One (film)

  • Lara Croft - Tomb Raider (jeu vidéo)

  • Leeloo - Le Cinquième Elément (film)

  • Louise Sawyer - Thelma et Louise (film)

  • Mei - Le Secret des poignards volants (film)

  • Mérida - Rebelle (film d'animation)

  • San - Princesse Mononoké (film d'animation)

  • Sara - Sierra Torride (film)

  • Satine - Moulin Rouge ! (film)

  • Victoria Grant - Victor Victoria (film)

  • Watts - Some Kind of Wonderful (film)

  • Yoko - Love Exposure (film)

Les guerrières de YouTube

 

  • Charlie Danger de la chaîne Les revues du monde : créatrice et présentatrice de l'émission Les revues du monde qui parle d'archéologie, d'Histoire, d'Anthropologie et de découvertes en tous genres.

  • Ginger Force : tient une émission culturelle traitant de l'adaptation d’œuvres littéraires et une émission féministe baptisée Un Cookie ?

  • Léa Bordier : avec l'émission Cher corps, Léa s'entretient avec ses invitées sur leur rapport au corps. Elle publie également d'autres chroniques vidéos, les 1 MOIS 2 MINUTES et EXILÉES...

  • Lemon June : une chroniqueuse fun, curieuse et un ton décomplexé, qui s'intéresse à la littérature dans son ensemble. Idéal pour découvrir de nouveaux ouvrages !

  • Margot de la chaîne Vivre avec... : souffrant du syndrome d'Ehlers Danlos, elle évoque son combat dans des chroniques quotidiennes Vivre avec... mais aborde aussi des thématiques sociales, politiques, culturelles et plus encore.

  • Maud Bettina-Marie et Juliette Tresanini de Parlons peu parlons cul : comédiennes, elles délivrent avec Parlons peu parlons cul un message décomplexant et humoristique sur la sexualité. Elles ont chacune une chaîne personnelle où elles publient des sketchs et des courts-métrages.

  • Nathalie et Alice de Nat and Alice in the morning : deux passionnées dans l'âme qui évoquent la culture au sens large - films, séries, jeux vidéos... A noter qu'elles ont chacune une chaîne YouTube personnelle : NART l'art en 3 coups de pinceau et Alice In Animation.

  • Nora Minion : cette jeune femme pétillante a créé plusieurs émissions liées à l'Histoire (et toujours bien documentées !) telles que Figures d'Histoire, Les Lieux d'Histoire(s), Les âges de la mode, Béatrice t'explique... le tout avec beaucoup d'humour. Elle a également une chronique L'art ? C'est pas si compliqué.

  • Scherzando : une chaîne centrée sur la musique quelque soit son style, via l'Histoire, les compositeurs, etc. L'ensemble est drôle, bien documenté et passionné.

  • Wiki, Zen et Dyn de la chaîne Les Tabliers Ronds : avec Le Bar à Review, elles analysent des dessins animés plus ou moins appréciables et offrent également des épisodes plus généraux autour de la Pop Culture.

     

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 155ème chronique : La vie rêvée des chaussettes orphelines

03/01/2020

1/10
Please reload