Bonne résolution livresque n°11 : Assumer son côté romantique

19/02/2018

Bonne résolution livresque n°11

Assumer son côté romantique

Qui, je dis bien QUI, n'a jamais poussé un soupir de dépit au cinéma, devant la bande-annonce du dernier film niais en date, en lâchant avec tout le dédain possible : "tu parles on sait déjà que l'autre godiche va finir avec le brun ténébreux/blond torturé/étranger à l'accent sexy" !

A noter que cet argument marketing bassement superficiel est plutôt valable si le brun ténébreux/blond torturé/étranger à l'accent sexy est incarné par Hugh Jackman/Alexander Skarsgård/Joseph Gordon-Levitt. Mais ça marche aussi pour les femmes ! Une preuve ? Gemma Arterton/Scarlett Johansson/Penelope Cruz. Voilà. Je suis pour l'égalité des sexes.

* Merci à Woody d'avoir réuni deux des êtres les plus sexy de la planète dans une piscine ! *

 

Bon, d'accord, je divague. Retournons à nos ébats passionnés, baisers enfiévrés et déclarations enflammées, en quatre mots : retournons à nos romances ! 

Février étant le mois de cette délicieuse fête commerciale qu'on appelle la Saint-Valentin, vous êtes probablement submergé de menottes en fourrure fuchsia, de chocolats bon marché et de films suintant l'eau de rose par toute la pellicule...

Histoire de contre-attaquer avec le bon goût et le panache qui me caractérisent je vous propose 3 romances contemporaines atypiques pour sortir des clichés habituels et assumer sans rougir son côté romantique !

 

🌹 L'oeuvre : Cornes de Joe Hill

💖 Le couple : Ig & Merrin

😈Leur genre : amants maudits version grand cornu et rousse flamboyante

🐍 Et en gros, ça parle de quoi ? Il l'aime, elle l'aime, ils s'aiment et ce depuis l'enfance. Elle est assassinée, il jure de retrouver le coupable et de lui faire payer. Seul hic ? Il est le principal suspect et se retrouve en plus à passer un pacte avec le Diable qui le dote de pouvoirs surnaturels et... de cornes.

👍Pourquoi on adhère ? Parce que Cornes est aux antipodes de la romance classique. Je me rappelle avoir arrêté mon choix sur ce roman avec une idée précise en tête : découvrir un bon livre d'horreur pour Halloween. Ni plus ni moins. J'ai eu plus. Tellement plus. Avec Cornes, j'ai découvert Joe Hill, son style remarquable, sa capacité à mettre sur papier des émotions fortes et dévastatrices, à maintenir un suspens intact. Je suis tombée amoureuse d'une histoire dont je n'attendais rien : une histoire de démon, de rock, de vengeance... Et d'amour. L'une des plus belles qui ait été écrite.  J'ai frissonné, j'ai pleuré, j'ai été heureuse... Je suis tombée sous le charme de Cornes comme un coup de foudre : sans le voir venir.

👿 La citation diaboliquement belle : « Ma crainte, c’est que si je t’avouais que je suis malade, tu renoncerais à ton avenir, tu me demanderais en mariage, et moi, par faiblesse, j’accepterais. Alors tu serais enchaîné à moi, tu me regarderais tandis qu’on m’amputerait de telle ou telle partie de moi-même, tu me verrais me ratatiner, devenir chauve, et je te ferais vivre un enfer, tout ça pour mourir au bout du compte en bousillant ce qu’il y a de meilleur en toi par la même occasion. Tu veux tellement croire que le monde est bon, que les gens sont bons. »

 *Si l'adaptation ciné se révèle assez ratée, vidant l'histoire de toute sa substance, Daniel Radcliffe et Juno Temple sont plus que convaincants en Ig et Merrin*

 

🌹 L'oeuvre : La boutique au coin de la rue d'après Ernst Lubitch &‎ Miklós László,‎ adapté par Evelyne Fallot &‎ Jean-Jacques Zilbermann

💖 Le couple : Klara Novak & Kralik

🐶/🐱 Leur genre : entre chien et chat

💌Et en gros, ça parle de quoi ? Ils bossent ensemble dans la même boutique et se détestent cordialement, s'envoient pique sur pique et ne loupent jamais une occasion de faire tourner l'autre en bourrique. Et alors ? Des collègues chiants, me direz-vous, on en a tous. Oui, sauf que Klara et Kralik s'échangent, eux, des lettres passionnées sans savoir qu'ils correspondent en réalité l'un avec l'autre. Vous voyez le bazar ?

👍Pourquoi on adhère ? Le pitch vous dit quelque chose ? Normal, le couple Klara/Kralik a inspiré la plupart des comédies romantiques modernes dont le film culte Quand Harry rencontre Sally. Sur le thème "je t'aime/je te hais", cette courte pièce de théâtre est tout bonnement géniale. Son rythme, ses personnages hauts-en-couleurs qu'on adore voir se détester puis s'aimer, sa vision du commerce... Mais surtout ses dialogues !  La boutique au coin de la rue est un condensé de cynisme et de poésie, une marchande de bons mots. LA comédie romantique par excellence !

🌵 La citation qui s’y frotte s’y pique :

« On fait rarement l’effort, hélas, de gratter sous la surface des choses…

- Monsieur Kralik, je me garderais bien de gratter votre surface… Je sais exactement ce que je trouverais : une vitrine vide à la place du cœur, des colonnes de chiffres raturés en guise d’âme… Et pour l’intelligence, de vieux journaux jaunis en solde.

- C’est très bien trouvé ! Comparer mon intelligence à de vieux journaux jaunis en solde, c’est un mélange intéressant de poésie et de mesquinerie. »

*Rendez-vous, film de Lubitch d'après la pièce de László, Parfumerie*

 

🌹 L'oeuvre : La ballade de l'impossible de Haruki Murakami

💖 Le couple : Toru Watanabe & Naoko

🎆  Leur genre : explosion sexuelle et grosse frustration à la clef

🌿 Et en gros, ça parle de quoi ? Watanabe, Naoko et Kizuki forment un trio inséparable. Kizuki se suicide, laissant Naoko, sa petite copine, désespérée et Watanabe, son meilleur ami, perdu. Quelques temps plus tard, Watanabe et Naoko vivent une nuit passionnée - la toute première pour la jeune femme qui s'éveille au plaisir des sens. Alors qu'est-ce qui cloche ? Celle-ci, sérieusement troublée, refuse l'amour de Watanabe qui, de son côté, rencontre la pétillante Midori... Problème en perspective ! 

👍 Pourquoi on adhère ? Murakami n'est jamais aussi doué que lorsqu'il relate la complexité et la fragilité des rapports humains et, à fortiori, les relations amoureuses. Dans un Japon en pleine révolution étudiante à laquelle il ne s'identifie pas, Watanabe, étudiant singulier et silencieux, tombe amoureux, désire, se perd, se retrouve... La valse des cœurs et des corps, encore et toujours, comme une sempiternelle ritournelle adolescente. Un livre déchirant, profond et troublant.

💔 La citation qui brise le cœur : « Si je t’ai blessé, c’est que ta blessure est aussi la mienne. Alors, ne m’en veux pas. Je suis un être inachevé. Bien plus que tu ne le crois. »

*La très belle adaptation éponyme, sensuelle et visuelle, de Trần Anh Hùng avec un duo absolument parfait : Kenichi Matsuyama & Rinko Kikuchi*


Et voilà pour ces trois chefs-d'oeuvre aussi romantiques qu'atypiques, quelques-unes des rares histoires d'amour à avoir réellement fait fondre mon petit cœur de glace...

Evidemment, j'aurai aussi pu vous parler de (beaucoup) d'autres ouvragesAristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz, Du bout des doigts de Sarah Waters, Le Bleu est une couleur chaude de Julie Maroh, L’amour en minuscules de Francesc Miralles, Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist... Mais tous ont déjà leur place dans les bonnes résolutions livresques, passées ou futures.

En attendant, je vous souhaite une pluie de pétales de roses, des chocolats Jeff de Bruges, des délices aux chandelles... Bref, tout ce que la Saint-Valentin peut vous apporter de délicieusement cliché !

Mais surtout, je vous souhaite, comme le dirait si bien Christian dans Moulin Rouge !, « d'être aimé et de l'être en retour. »

*M'est avis qu'Ewan McGregor n'existe que pour rendre ces répliques crédibles*

La playlist parfaite pour vos lectures

 

 

  • Come What May - Ewan McGregor/Nicole Kidman

  • Heroes - David Bowie

  • L’instant sublime - Julien LOko

  • Ne me quitte pas - Jacques Brel

  • Nights in White Satin - The Moody Blues

  • Se Tu M’ami - Hwang Sumi

  • Un Giorno Per Noi - Josh Groban

  • While Your Lips Are Still Red - Nightwish

  • Why Can’t I Fall in Love - Ivan Neville

  • Young & Beautiful - Lana Del Rey

La filmographie idéale pour prolonger

l’esprit romantique

  • 10 bonnes raisons de te larguer - Gil Junger

  • Crazy, Stupid, Love - John Requa et Glenn Ficarra

  • Et (beaucoup) plus si affinités - Michael Dowse

  • Il était temps - Richard Curtis

  • L’Arnacœur - Pascal Chaumeil

  • Le secret des poignards volants - Yimou Zhang

  • Moulin Rouge ! - Baz Luhrmann

  • My PS Partner - Byun Sung-hyun

  • Pénélope - Mark Palansky

  • Un peu, beaucoup, aveuglément - Clovis Cornillac

Histoires d'A. Et  Histoire d'Art

  • Psyché ranimée par le baiser de l'Amour, sculpture d'Antonio Canova

  • Couple de musiciens, estampe de Kitagawa Utamaro

  • Un huguenot, le jour de la Saint-Barthélemy, tableau de John Everett Millais

  • Le Baiser, sculpture d'Auguste Rodin

  • Le Baiser, tableau de Henri de Toulouse-Lautrec

  • Le Baiser, tableau de Gustav Klimt

  • Les Amants, tableau de Magritte

  • V-J Day in Times Square, photographie d'Alfred Eisenstaedt / Kissing the War Goodbye, photographie de Victor Jorgensen

  • Le Baiser de l'hôtel de ville, photographie de Robert Doisneau

  • Two Men Dancing, photographie de Robert Mapplethorpe

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 150ème chronique : Le corps

05/11/2019

1/10
Please reload