Chroniques de la Geek #1 : Non, les filles ne jouent pas qu’aux Sims !

20/02/2018

Chroniques de la Geek #1 :

Non, les filles ne jouent pas qu’aux Sims !

 

 

Bonjour à tous !

 

Dès l'ouverture du site, je n'ai jamais caché ma volonté d'aborder des sujets variés, qu'ils touchent à la société, au monde professionnel, au cinéma ou aux séries ! Outre la littérature, je voulais vraiment que le site soit ouvert à la plupart des domaines - bon sauf aux sciences et aux maths, faut pas pousser non plus...

Mais il y a un sujet que je souhaitais VRAIMENT aborder sans avoir nécessairement les connaissances nécessaires : l'univers geek.

*Mais arrêtez avec vos clichés !*

 

J'ai des - grosses ! - tendances geeks sans pour autant l'être à 200% et aucune n'a de réelles impactes sur mon quotidien.

Pourtant, je trouvais très intéressant, en tant que femme, de me pencher sur un univers considéré par beaucoup comme éminemment machiste...

J'ai donc demandé à la classe Belge incarnée de tenir une chronique régulière pour Le Chapelier Lettré :

veuillez accueillir la redoutable Alex !

Cosplayeuse talentueuse, séries addict, mangavore, amatrice de jeux de rôles et de jeux vidéos, elle se fera une joie d'emprunter à vos côtés les voies impénétrables de la culture geek !

Sur ce, je la laisse à son clavier pour vous délivrer cet article qu'elle a juste mis trois mois à faire !

 *Non en fait Misa/Alexandra passe son temps à me menacer avec son Death Note... C'est la seule raison pour laquelle elle a une chronique !*

« Bonjour, je voudrais vous acheter ce jeu s’il-vous-plait. »
« Vous êtes sûre ? Vous savez que ce jeu est assez violent ! »

 

Parce que je suis une fille, je dois me retenir de jouer aux meilleurs jeux sortis au cours de cette décennie ?
Alors à la base, être une fille et jouer aux jeux vidéo, ce n’est pas la chose qu’on avoue le plus et surtout pas aux dîners de famille, de peur de s’attirer les foudres de tata Monique, 70 ans, qui vous sortira également que c’est une passion pour garçons !
Mais ce qu’ignore cette charmante Tata Monique, c’est que l’argent de poche qu’elle vous a gentiment donné pour votre anniversaire va être dépensé dans l’achat de consoles ou de jeux. Et imaginez sa tête si vous lui présentiez GTA ou Call of Duty.

Alors pour vous mesdames et mesdemoiselles, voici un top 10 des licences qui ont été pensées, développées et testées par et pour des hommes … Mais adorées par la gent féminine !
Top qui se lit par ordre décroissant, petite précision au passage.
Attention que ce top ne reflète pas l’avis de toutes les gameuses et que je n’ai pas joué à tous ces jeux.

 

1-    La saga des Call of Duty : un des plus grands jeux de guerre, si pas LE plus grand. Énormément apprécié par sa communauté, on y trouve bon de nombres de gameuses qui adorent lancer des grenades sur leurs adversaires masculins qui se moquaient d’elles deux minutes avant.

 

2.    Tous les FIFA : pour cette licence, on entre déjà dans le bon gros cliché sexiste de base : le foot, c’est un sport de garçon. Alors déjà non. Il y a autant de femmes qui apprécient un bon match de foot que d’hommes. Sur console, c’est la même chose. On ne compte plus nombre de couples brisés parce que madame a mis une raclée à monsieur ou de manettes qui ont volées dans le salon parce que madame s’y connait mieux.

 

3.    Tous les GTA : attention, on rentre dans de la violence à l’état brut. Du sexe, du sang, des insultes. Clairement le jeu que Tata Monique apprécie. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : ne reproduisez pas ce que vous voyez dans ce jeu dans la vraie vie ! Ceci dit, ce jeu est un excellent défouloir et bon nombre de filles adorent voler des voitures, écraser des gens, tirer sur des policiers et autres joyeusetés.

 

4.    Skyrim : … FUS RO DAH ! … Oh pardon ! Tout le monde connait ce cri légendaire issu du jeu Skyrim, jeu adulé par les garçons mais également par les filles, qui prennent un malin plaisir à coller cette attaque ultime entre les jambes des adversaires masculins un peu trop collants. D’ailleurs, certaines missions sont bien plus faciles à réaliser si vous jouez avec un personnage féminin, certes, hyper sexualisé, mais féminin tout de même.

 

5.    The Last of Us (et à peu près tous les jeux de zombies) : un seul but : survivre. Et c’est encore plus attirant quand le personnage principal est accompagné d’une jeune fille assez charismatique et plutôt courageuse à laquelle les gameuses peuvent facilement s’identifier. Même si certains jeux sont moins bons que d’autres, les zombies attirent énormément les filles, qui prouvent une fois de plus, qu’en cas de virus et de contamination de la planète, avec un bon fusil à pompe, on peut faire des miracles.

 

6.    PUBG / Fortnite : enfin un jeu récent dans cette liste ! Sortis en 2017 respectivement sur PC et sur PS4, le but de ces jeux est le même : lâcher 100 joueurs sur une île et un seul doit survivre. Et il n’est pas rare de constater que la gent féminine est encore moins fair-play que les garçons. Bien souvent le top 10 des survivants est composé de demoiselles qui ont su tirer profit du chaos de la carte et de la pitié des gamers.

 

7.    La licence des Assassin’s Creed : même si au fil des jeux, Ubisoft nous a offert des personnages féminins jouables mémorables, le jeu visait principalement un public masculin. Mais la fanbase s’est très vite diversifiée et a vu apparaitre des Ezio contrôlés par des filles. Les personnages secondaires féminins n’ont rien à envier aux Assassins charismatiques et sont même parfois bien plus intéressants. On peut citer Assassin’s Creed Liberation et Syndicate qui permettent de jouer une demoiselle pas du tout en détresse.

 

 

8.    Outlast II : ce top n’est pas possible sans citer l’un des meilleurs jeux d’horreur de ces dernières années. Monstre, prêtre assassin, sang, course poursuite … Un condensé de frayeurs en un seul disque ! Et le plus étonnant, c’est que le taux de froussards devant ce jeu est quasiment fait de garçons. Bon nombre de filles y ont joué sans crier ou bouger d’un cil. Bravo à elles ! 

 

9.    La saga des Mortal Kombat : est-ce que se sont les mises à mort violentes qui nous attirent ? Ou les tenues sexy des personnages féminins ? Ou les deux ? En tout cas, se sont les filles qui mènent bien souvent la danse lors des parties à deux. Comme FIFA, le nombre de mecs qui ont ragés suite à leurs défaites est incalculable.

 

10.     The Witcher II : ce jeu a marché auprès de la communauté féminine pour une seule raison : tous les choix fait durant l’aventure influencent la destinée de la fille du héros. Soit elle devient une impératrice extrêmement classe qui s’affranchit de l’autorité de son père soit … Elle meurt dans le froid ! Toutes les filles qui y ont joué ont adoré s’identifier à Ciri. La protéger trop pour qu’elle ne sache pas se défendre ? L’éduquer à la dure pour qu’elle devienne une femme forte ? Chaque gameuse y a été de ses choix personnels.


Mais n’oublions pas que de plus en plus de développeurs pensant à nous : Overwatch et son lot de personnages féminins charismatiques, The Legend of Zelda : Breath of the Wild qui rend enfin son utilité à Zelda, The Last Guardian qui propose une histoire poétique qui séduit tout le monde…


Et 2018 semble être une année vidéo-ludique pleine de belles promesses !

Alors mettez-vous dans le crâne que les jeux ne se résument pas uniquement aux Sims, s’il-vous-plait !
 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 150ème chronique : Le corps

05/11/2019

1/10
Please reload