Mot du Mercredi n°8 : Nikos Kazantzakis

06/12/2017

📖 La Citation du Jour 📚

 « Je suis debout et Te regarde et je hais la blancheur de Ton front et l'innocence incommensurable de Tes yeux. Tu es blanche et Tu aveugles mes yeux. Je veux me pencher impitoyablement et laisser mon ùme passer au-dessus de Toi et graver des rides dans Ton ùme. Je veux ensanglanter Ton coeur avec le sang desespoirs blessés et inconsolables et avec la déchirure inguérissable des pensées désespérées.

Tu es blanche et tu aveugles mes yeux !

Et je veux Te serrer des nuits entiĂšres entre mes bras et qu'au matin tu t'en ailles, inconnue et dĂ©sespĂ©rĂ©e avec une blessure inguĂ©rissable dans un coin de Ton coeur et un dĂ©sir infini de mort dans Tes grands yeux si beaux. Façonner Ta pensĂ©e et souiller Ton coeur et jeter Ton Ăąme dans la matrice corrompue oĂč mon Ăąme s'est jetĂ©e. Je me sens la puissance, une nuit, de le corrompre tout entiĂšre. Que tu deviennes un Ă©cho de ma souffrance, une crĂ©ation de la corruption de mon Ăąme, un lys au parfum perdu, au duvet souillĂ© et aux feuilles dĂ©chirĂ©es comme si, toute la nuit, Ă©tait passĂ© sur lui un ouragan sans fin. »

 

~ Le lys et le serpent

de Nikos Kazantzakis

 

 

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • AllocinĂ©
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 190ùme chronique : Le Carrousel Infernal

24/10/2020

1/10
Please reload