Secrets de sorcières #En 3 points

27/10/2017

Titre : Secrets de sorcières

Auteurs : Alice Hulot, illustration par Camille Meyer

Genre : Chronique de vie

Date de parution originale : 1996

Editeurs : paru en format papier aux éditions Rageot (épuisé), réédition numérique FeniXX

Résumé de l'éditeur : Une nouvelle vient d'arriver dans la classe de Mahault : Daphné de la Ferté-Duchesse. Elle parle bizarrement, raconte des tas d'histoires, a de très bonnes idées, et prétend même détenir un pouvoir magique. Mahault a décidé de découvrir le secret que Daphné semble cacher sous ses grands airs et ses mystérieuses manières.

Note : 4/5

#En 3 points :

 

*Une fiction réussie sur fond d'Halloween : premier coup de génie du roman : son titre ! D'emblée, il attire, interpelle, de même que sa très belle couverture signée Camille Meyer. C'est un fait avéré : il y a longtemps que les sorcières peuplent la culture jeunesse/YA, pour notre plus grand plaisir. Et quelle diversité dans leurs représentations ! Bénéfiques comme le personnage de Kiki la petite sorcière inventé par Eiko Kadono ; diaboliques à l'image des antagonistes de Sacrées sorcières de Roald Dahl ou de Jadis dans le 2nd tome du Monde de Narnia de CS Lewis ; âgées telle Cornebidouille de Pierre Bertrand et Magali Bonniol ; jeunes et pétillantes à tendance fashionista sous les traits de Sabrina l'apprentie sorcière de la série éponyme ;  totalement stupides lorsqu'elles sont vues par Pierre Gripari dans La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca ; carrément brillantes et engagées lorsqu'on évoque la fabuleuse Hermione de la saga Harry Potter... Bref, il y en a pour tous les goûts. Rien d'étonnant donc, à ce que nos trois héroïnes Daphné, Mahault et Caroline choisissent de se déguiser en sorcières le soir d'Halloween ! Par l'intérmédiaire de Daphné, fraîchement débarquée des USA, Mahault et Caroline découvrent cette tradition anglophone culte. Costumes, potions, mystères, mensonges et secrets de famille sont au rendez-vous dans ce surprenant roman signé Alice Hulot.

 

*Des personnages attachants et complexes : la force du roman réside dans ses protagonistes, réalistes et attachants. Certes, Caroline se montre volontiers exaspérante et la narratrice Mahault souvent trop crédule... Mais c'est sans compter le petit frère de cette dernière, Robin, sorte de Sherlock Holmes miniature à la langue acérée et la secrète Daphné de la Ferté-Duchesse, véritable héroïne de l'histoire. Très vite, on comprend la fascination qu'exerce cette jeune fille coiffée de macarons façon Leïa, aristocratique et distante, sur Mahault. Si bien que les jeunes lecteurs n'auront plus qu'une hâte : percer à jour les mystères de cette nouvelle venue
 

*Aborder des thématiques difficiles sans pathos superflus : si la trame de Secrets de sorcières évoque Halloween, sortilèges et enquête policière, elle aborde également des thématiques beaucoup plus sombres. Divorce, alcoolisme, mythomanie, difficultés à s'intégrer dans un nouvel environnement... Par petite touche, via le personnage de Daphné, c'est toute une psychologie pré-adolescente qui se dessine avec ses doutes, ses douleurs, ses incertitudes et ses espoirs. Un roman ensorcelant à conseiller dès 9 ans, beaucoup plus profond qu'il n'y paraît.

 

« Mardi prochain, on fête Halloween. Préparons-la ensemble, qu'est-ce que tu en dis?

- Halloween ? C'est quand on allume des bougies dans des citrouilles, non ?

Daphné a souri.

- C'est beaucoup plus que ça ! Il s'agit de la nuit des sorcières, des fantômes et des vampires. Les enfants se déguisent et sonnent à la tombée du jour chez leurs voisins. Ils chantent des comptines, posent des devinettes, et menacent les gens de leur jouer des tours s'ils ne leur donnent pas des bonbons et des friandises.

- Et les citrouilles, à quoi servent-elles ?

- A éloigner les mauvais esprits et surtout à indiquer aux enfants qu'ils seront bien accueillis.

- Tu as déjà fêté Halloween, toi ?

- Of course ! Chaque année. Aux Etats-Unis, c'est une tradition. »

 

 

 

 

 

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 190ème chronique : Le Carrousel Infernal

24/10/2020

1/10
Please reload