Enfance à Guilin #En 3 points

27/03/2016

Titre : Enfance à Guilin

Auteur : Xianyong Bai

Genre : Chronique de vie

Date de parution originale : 1960

Résumé de l'éditeur : Rong Er, rejeton d'une famille riche de la Chine "traditionnelle" (l'action est non datée mais se situe sans doute juste avant la guerre sino-japonaise), s'éprend de sa gouvernante, la belle Jade au teint d'albâtre et à la chevelure de jais. Assez libre de ses mouvements, le jeune enfant la suit dans toutes ses allées-et-venues, au sein et hors de la maison familiale. Il va ainsi assister à la naissance et à la conclusion d'un drame.

 

#En 3 points
*Un livre qui facilite la plongée dans l'univers de Pai Hsien-yung : peu connu dans nos contrées, cet auteur taïwanais a pourtant tout pour séduire - cette courte nouvelle est idéale pour s'immerger dans le style prodigieux de Pai, avant d'attaquer une œuvre plus conséquente.
*Les adultes vus dans les yeux d'un enfant : le regard candide que porte le narrateur sur sa famille, sa nourrice, les domestiques ou les gens alentours nous évoque inévitablement notre enfance, période où l'on idéalise beaucoup trop souvent les "grandes personnes" (a fortiori nos béguins) et la déception inévitable qui en découle - comme souvent dans l'œuvre de Pai, l'équilibre apparent du narrateur sera brisé d'une façon violente et la lucidité n'est que souffrance ; le passage à l'âge adulte n'aura jamais été aussi amer que dans "Enfance à Guilin".
*Un dénouement sublimement macabre mais prévisible : pour peu qu'on soit pessimiste (ou lucide, ce qui revient souvent au même), le final n'a rien de surprenant - reste que la description funeste qui hante les dernières pages, d'une poésie envoûtante, est exceptionnelle.

 

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Digressions, non-dits & qu’en-dira-t-on #10 : Quand l'adaptation dépasse le livre...

25/03/2020

1/10
Please reload