Bonne résolution livresque n°5 : Soigner une peine de cœur avec la biblio-thérapie

06/07/2017

💔Bonne résolution livresque n°5💔

Soigner une peine de cœur avec la biblio-thérapie

 

Il/elle vous a quitté. Vous l’aviez vu venir (ou pas) et vous avez décidé de faire face fièrement – là encore, tout dépend de ce qu’on entend par dignité. Vous avez donc dilapidé toutes les réserves de gras disponibles dans votre placard (chips ou Nutella, voir les deux, on ne juge pas !), regardez les films d’action les plus bourrins ou les romances les plus mièvres, appelez tout votre répertoire pour pleurer allègrement sur votre sort en jurant vos grands Dieux que c’est la dernière fois et qu’on ne vous y reprendra plus... Sauf que voilà, ça fait bientôt un mois que votre chèr(e) et tendre est parti(e) et il serait temps de remettre vos facultés intellectuelles en marche.

Voici un petit tour d’horizon des livres à dévorer en période post-rupture. A noter qu’un roman ne vous plaquera jamais... ça mérite d’être souligné !

 

 

 

Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos

En broché aux Éd. Archipoche (14€) ou en poche aux Éd. Larousse (4€55)

Résumé : La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont sont tous deux de fins stratèges en matière de séduction : personne ne résiste à leur charme, à la finesse de leur esprit et leurs pièges, souvent bien cruels, ne manquent jamais une proie... Pourtant, lorsque la marquise charge Valmont de séduire l’incarnation même de la droiture, la belle Madame de Tourvel, le défi s’avère plus complexe que prévu.

Objectif : Se venger en beauté

Voilà qui devrait vous remettre les pieds sur terre et vous rappelez à quel point une vengeance peut-être diaboliquement jouissive ! Ce roman épistolaire machiavélique a la faculté géniale de faire passer le goût des niaiseries et des paillettes à tout lecteur. Subtile et intense, remarquablement bien écrit et précurseur, le classique de Choderlos de Laclos est indémodable. Et puis, vu le dénouement, on se dit qu’il vaut mieux être célibataire que de finir comme Madame de Tourvel...

 

Maudit Karma de David Safier

Éd. Pocket (7€40)

Résumé : Après s’être comportée abjectement durant plusieurs années, Kim meurt de la façon la plus ridicule qui soit : percutée par les WC d’une vieille station spatiale ! Et ce n’est que le début car là voilà condamnée à se racheter... Dans la peau d’une fourmi ! Pour réintégrer forme humaine, elle va devoir enchaîner les réincarnations, de la fourmi au chien en passant par le cochon d’Inde...

Objectif : Relativiser avec humour

Maudit Karma, de David Safier, c’est un peu le feel-good book par excellence. A la fois drôle, pétillant et léger, le grand talent de l’auteur est aussi de se montrer pertinent, parfois acerbe mais souvent juste dans l’analyse de ses personnages... Une excellente façon de se remettre en question et de se dire qu’au fond, rien n’est inéluctable. Survolté, délirant et bourré d’humour – les passages avec Casanova valent leur pesant d’or – Maudit Karma est un antidépresseur à savourer !

 

 

L’amour en minuscules de Francesc Miralles

Éd. Pocket (7€40)

Résumé : Samuel de Juan est un professeur solitaire, à la limite de l’ermite, qui ne vit que pour la littérature et la musique classique. Tout cela lui convient très bien jusqu’au jour où un chat s’incruste chez lui... Samuel n’est pas au bout de ses surprises.

Objectif : Retrouver confiance avec le sourire

Un roman drôle et touchant, concentré d’énergie et de positivisme mais dénué de toute niaiserie... Un enjeu de taille relevé haut la main par Francesc Miralles ! Les points forts de l’auteur sont sans nul doute son style, la multitude de références culturelles qui égayent l’intrigue et sa faculté à créer des personnages atypiques mais authentiques, réalistes et touchants.

Les chapitres, très courts, s’enchaînent à un rythme trépidant, si bien que le lecteur n’a plus qu’une hâte : dévorer la suite ! Autour de Samuel gravite des protagonistes attachants tels que l’intriguant Valdemar, le vieux bourru Titus, la belle Gabriela et bien sûr Mishima – ce petit félin qui, tel un effet papillon facétieux, va venir chambouler la vie bien rangée du professeur. Un livre qui donne envie de croire aux autres, en soi et en l’avenir.

Appliquez donc cette philosophie délivrée par l’auteur : « On fait une bonne action de rien du tout, et cela déclenche une cascade d’événements qui nous rendent notre amour au centuple. Et à la fin, même si l’on veut revenir au point de départ, ce n’est plus possible. Parce que l’amour en minuscules a effacé tout chemin de retour vers ce que l’on était auparavant ».

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Digressions, non-dits & qu’en-dira-t-on #10 : Quand l'adaptation dépasse le livre...

25/03/2020

1/10
Please reload