L’avis des libraires – 25ème chronique : Les Ailes de la Sylphide

04/04/2017

L’avis des libraires – 25ème chronique

Les Ailes de la Sylphide de Pascale Maret :

Croisement improbable mais réussi entre Skins & Black Swan

 A 16 ans, Lucie place ses ambitions au-dessus de tout. Son rêve : interpréter la Sylphide dans le célèbre ballet éponyme ! La jeune fille est prête à batailler jusqu’au bout pour décrocher ce qu’elle estime être ni plus ni moins que le rôle de sa vie. Or, plus elle cherche à incarner cette frêle créature de l’air, plus la ballerine manque de se perdre. Très vite, la limite entre la réalité et la fiction s’étiole…

 

Si la littérature Young Adult a souvent été désavouée, entravée par les préjugés, force est de constater qu’elle recèle parfois de véritables merveilles ! C’est le cas des Ailes de la Sylphide de Pascale Maret. En moins de 200 pages, l’écrivain signe un roman stupéfiant, impressionnant de maîtrise ; oscillant entre le thriller psychologique et le merveilleux, Les Ailes de la Sylphide est un croisement improbable mais réussi entre la série Skins et le film culte Black Swan.

Tous les ingrédients sont réunis pour une plongée aussi palpitante qu’addictive : l’héroïne forte et nuancée, l’ébauche d’une relation amoureuse, le mal-être adolescent, la tension du récit, le drame sous-jacent…

Autre atout, l’intrigue est jalonnée de multiples références à la danse classique (La Sylphide, véritable obsession de Lucie, mais aussi Giselle, autre ballet culte de Marius Petipa) et au folklore : entre ces pages, salamandres, gnomes, sylphes et autres ondins rôdent dans nos contrées. Ce bestiaire est riche et suffisamment détaillé pour rendre l’immersion complète. Si bien que, rapidement, tout comme la protagoniste, le lecteur se trouve perdu entre réalité et fiction et est amené à se poser la question suivante : qu’a-t-il envie de croire ? La vérité ou l’illusion ?

A la fois poétique et tragique, féerique et noir, Les Ailes de la Sylphide se magnifie sous la plume de son auteur, vive et aérienne – à l’image de sa jeune héroïne. Un roman qui redonne foi en la littérature Young Adult et nous rappelle, surtout, que les romans atypiques français ont encore de beaux jours devant eux.

 

Pascale Maret : Les Ailes de la Sylphide aux Éditions Thierry Magnier. 192 pages. 9€80

 

Article publié dans le Pays Briard le 04.04.2017

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

Bonne résolution livresque n°20 : Passer un Noël au poil !

10/12/2019

1/10
Please reload