L’avis des libraires – 22ème chronique : Focus sur Shuichi Yoshida

14/03/2017

L’avis des libraires – 22ème chronique

Le Mauvais / Parade de Shuichi Yoshida :

2 romans sur le meurtre,

2 réflexions sur la solitude

 

Parade : 5 jeunes gens ont choisi la collocation par commodité et non par affinités... Leur quotidien se trouve bouleversé par une série de meurtres.

Le Mauvais : par un effet papillon des plus destructeurs, le meurtre d'une jeune femme impacte la vie d'une multitude de personnes. A commencer par celle du tueur, Yuichi...

 

Aujourd'hui, double chronique ! Un choix cohérent puisque les thèmes chers à l'auteur Shūichi Yoshida se retrouvent à la fois dans Parade et Le Mauvais. Les 2 œuvres apparaissent en effet comme complémentaires et difficile d'affirmer si l'une dépasse l'autre...

Petite virée dans l'univers trouble de cet écrivain contemporain hors-norme, disciple de la mélancolie citadine et des pulsions meurtrières.

Ce qui frappe en premier lieu, c'est la façon dont Yoshida parvient à rendre la banalité du quotidien intéressante ! Le spleen est omniprésent, cultive un certain « goût pour l'ennui » qui n'est pas sans rappeler Sofia Coppola. Mais si l'ennui est palpable, les écrits de l'auteur, eux, n'ont rien d'assommant !

 Outre sa faculté à décrire la ville sous toutes ses formes, la grande force de Yoshida réside en ses personnages, troubles, ambigus mais terriblement humains auquel est tour à tour dédié un chapitre : suivre le regard qu'ils portent les uns sur les autres, avoir un aperçu de leurs pensées les plus obscures, de leurs secrets les plus sombres... Et s'apercevoir qu'un protagoniste totalement insipide dans la partie précédente est en fait beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît !

Quoi que l'intrigue de Parade et du Mauvais gravite autour du meurtre, ce dernier n'est que prétexte pour étudier des personnages en perpétuel clair-obscur, tous fascinants à leur manière. L'analyse est fine, remarquable et la réflexion finale, percutante : jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour préserver votre tranquillité, votre bonheur ?

Ces 2 romans, de part le style, la justesse des personnages, le dénouement surprenant et surtout les questions qu'ils vous imposent, vous fascineront et vous pousseront à vous interroger, longtemps encore, sur le génie de Shūichi Yoshida.

 

Shūichi Yoshida :

  • Le Mauvais aux éditions Philippe Picquier. 480 pages. 10,50 €

  • Parade aux éditions Philippe Picquier. 314 pages. 8,50 €

 

Chronique parue dans le Pays Briard le 14.03.17

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 155ème chronique : La vie rêvée des chaussettes orphelines

03/01/2020

1/10
Please reload