L’avis des libraires – 16ème chronique : Balzac et la petite tailleuse chinoise

31/01/2017

L’avis des libraires – 16ème chronique

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie :

Dictature Vs Littérature

 1971. Alors que le pays subit l'oppression de Mao Zedong, le narrateur et son ami Luo sont arrachés à leurs familles et envoyés en pleine montagne. Leur crime ? Être fils d'intellectuels. Comme des centaines d'autres, ils sont condamnés par le régime à suivre une rééducation. Le dépaysement s'avère brutal : paysans acariâtres, conditions de vie insalubres, descente dans la mine, transport de fumier pestilentiel sur le dos, accès prohibé aux livres... Si les prouesses musicales du narrateur et le talent inné de conteur dont est doté Luo leur octroient quelques largesses, c'est par l'amitié, la culture et une jeune tailleuse qu'ils trouveront la volonté d'avancer.

 

Pour fêter comme il se doit le Nouvel An Chinois, voici Balzac et la petite tailleuse chinoise ! Ouvrage singulier s'il en est, signé par Dai Sijie, rédigé en français, ce roman d'apprentissage est devenu culte.

Ce qui n'est guère surprenant ! Outre le témoignage clef d'une époque en pleine (r)évolution, il traite pêle-mêle des 1ers émois, des modes de vie, des aspirations personnelles, du décalage social, de l'éveil à la culture et de son importance... S'il aborde les sujets inévitablement liés aux écrits relatant le parcours de jeunes gens sur la voie de la maturité, le talent de Sijie résulte dans sa faculté à les présenter sous un angle différent : exemple le plus concret, le triangle amoureux, totalement opposé à l'image niaise associée à un tel ressort.

Tout, dans ce livre, frôle l'excellence : le style, l'intrigue, les personnages, l'humour... Car si le thème est on ne peut plus sérieux, voir tragique, c'est avec un talent incomparable que Sijie passe de l'émotion à la comédie, des conflits politiques et sociaux aux affaires de cœur. Sans tomber dans le mélodrame ni les clichés, l'auteur dresse le portrait de héros authentiques et attachants – la fameuse petite tailleuse est une héroïne à part entière, complexe et insaisissable, comme on en voit peu – au cœur d'un tournant historique majeur. Magistral !

 

Dai Sijie : Balzac et la petite tailleuse chinoise aux éditions Gallimard. 192 pages. 14,75 €

Existe en format poche aux éditions Folio. 240 pages. 7,70 €

 

Article paru dans le Pays Briard le 31.01.2017

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 190ème chronique : Le Carrousel Infernal

24/10/2020

1/10
Please reload