L’avis des libraires – 11ème chronique : Ocelot, le chat qui n’en était pas un

23/12/2016

L’avis des libraires – 11ème chronique

Ocelot, le chat qui n’en était pas un

d’Agnès Fouquart, Magali Paillat, Jean David Morvan & Séverine Tréfouël

Visitez Paris à pattes de velours

 

Doudou est le chat d’une richissime bimbo qui l’emmène concourir aux 4 coins du monde. Habitué au tapis rouge, notre matou est victime d’un enlèvement. Le voilà perdu dans la jungle parisienne ! Il y fait la rencontre de chats atypiques et découvre avec stupeur qu’il n’est pas un félin domestique mais bel et bien un animal sauvage venu du Brésil : un Ocelot…

 

Pour Noël, voici un cadeau qui devrait séduire les inconditionnels de la gente féline ! Ocelot est l’œuvre commune de plusieurs artistes : l’illustratrice Agnès Fouquart, la coloriste Magali Paillat et le duo de scénaristes Jean David Morvan/Séverine Tréfouel ont signé à 8 mains les pérégrinations de ce félidé égaré dans la capitale !

Mission accomplie pour Fouquart et Paillat : les dessins de l’une magnifient Paris et sa population féline tandis que les couleurs de l’autre, vives et lumineuses, confèrent à l’ensemble une beauté singulière. Quant aux scénaristes, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont été très loin dans ce délire façon Aristochats du 21ème siècle ! En effet, si la simplicité apparente de l’histoire la rend d’emblée accessibles aux enfants, les adultes, eux, se régaleront des nombreux clins d’œil qui émaillent le récit – beaucoup de références culturelles (Jacques Prévert ou Charles Cros, notamment) et de jeux de mots (l’intello se nomme Nobel, la propriétaire de Doudou Gür Gandine). Mais pas seulement : on parle pêle-mêle jetset, drogue, sexe, braconnage et amour – hélas – changeant que vouent les humains à leurs animaux…

De plus, les péripéties sont servies par un quatuor de félins attachants, à savoir Doudou, l’intrépide Olympe, le cultivé Nobel et le poète excentrique Miri. A travers eux, les auteurs nous font visiter le grand Paris, celui des artistes : une capitale fantasmée, certes éloignée de la réalité mais ô combien plus poétique et attrayante.

A hauteur de chat, Paris dévoile Notre-Dame, le Louvre, la Tour Eiffel, le Muséum d’Histoire Naturelle… Un hommage so frenchy qui ne se refuse pas !

 Ocelot, le chat qui n’en était pas un d’Agnès Fouquart, Magali Paillat, Jean David Morvan et Séverine Tréfouel : 12€50, Editions Delcourt.

 

Chronique parue dans le Pays Briard le 23.12.16

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • Allociné
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 150ème chronique : Le corps

05/11/2019

1/10
Please reload