Cin'express : Lucy

31/08/2014

đŸŽ„ Cin’express : LucyÂ đŸŽ„

 

🎬 de Luc Besson

⭐ avec Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Choi Min-sik

🗓 Sortie : 6 aoĂ»t 2014

 

Besson pour le visuel, le visuel et encore le visuel. Malgré ses nombreuses incohĂ©rences, ses raccourcis scĂ©naristiques patauds, son final dĂ©cevant et ses mĂ©chants absolument ridicules/clichĂ©s/stupides, Lucy est sans doute le meilleur film signĂ© Besson depuis prĂšs de dix ans. Niveau rĂ©alisation, comme souvent chez notre rĂ©alisateur, tout est travaillĂ©, soignĂ© Ă  l'extrĂȘme. Certains plans sont d'une beautĂ© inouĂŻe ; l'alternance entre les plans d'animaux et ceux qui montrent l'hĂ©roĂŻne pour traduire ses sentiments (une souris qui s'approche un peu trop d'un piĂšge lorsqu'elle sent le danger ; un guĂ©pard qui saisit une gazelle par le cou lorsqu'elle est bel et bien piĂ©gĂ©e, etc.) est une vĂ©ritable trouvaille ; la fin, pour tout ce qu'elle a d'attendu et de dĂ©cevant, n'en est pas moins magnifiquement tournĂ©e. Besson est un rĂ©alisateur visuel, il aime montrer plutĂŽt que de sous-entendre, mĂ©thode qui lui rĂ©ussit de fait Ă  merveille.
PassĂ©e les quelques minutes oĂč elle campe une Ă©tudiante banale (elle n'est jamais aussi peu convaincante qu'en femme lambda), Scarlett Johansson est trĂšs crĂ©dible dans son rĂŽle et toujours aussi sensuelle. Ce n'est pas sa meilleure performance mais elle a au moins le mĂ©rite de la mettre sur le devant de la scĂšne, elle qui n'a interprĂ©tĂ© que quelques personnages secondaires dans les derniers blockbusters sortis. Elle est Ă©paulĂ©e par Morgan Freeman et Amr Waked, tous deux trĂšs bons dans leurs rĂŽles de scientifique passionnĂ© et de flic dĂ©passĂ© par les Ă©vĂšnements.
Niveau BO, on a connu Eric Serra beaucoup plus inspirĂ©, puisqu'il sert une composition assez anecdotique, surtout en comparaison avec ses prĂ©cĂ©dents chefs-d'Ɠuvre.
Certains reprocheront la durĂ©e du film - jugĂ© beaucoup trop court - : non seulement cela s'explique vis Ă  vis du scĂ©nario, l'hĂ©roĂŻne ne disposant que de vingt-quatre heures, mais cela permet aussi Ă  Besson de signer un thriller nerveux, oĂč la science-fiction cĂŽtoie l'action Ă  rythme effrĂ©nĂ©. Son vrai tour de force aura Ă©tĂ© d'avoir fait de Lucy l'un de ses personnages de femmes fortes les plus rĂ©ussis.
Sympa, distrayant mais loin d'ĂȘtre inoubliable.

 

Pour se le procurer c'est ici âžĄïž

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • AllocinĂ©
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 190ùme chronique : Le Carrousel Infernal

24/10/2020

1/10
Please reload