• ChloĂ©

Cin’express : Hansel & Gretel : Witch Hunters

đŸŽ„ Cin’express : Hansel & Gretel : Witch Hunters đŸŽ„

🎬 de Tommy Wirkola ⭐ avec Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen 🗓 Sortie : 6 mars 2013


"Hansel and Gretel : Witch Hunters" s'inscrit directement dans la grande tradition du comico-horrifique dans ce qu'il a de plus cool et de plus noble. Adaptation sanglante et dĂ©sinhibĂ©e du cĂ©lĂšbre conte des FrĂšres Grimm, "Hansel & Gretel" vise clairement un public ado ou adulte amateur de sensations fortes. Âmes sensibles s’abstenir ! Une fois passĂ© les premiĂšres minutes qui exposent le passĂ© tragique des deux orphelins, suivi par un gĂ©nĂ©rique fantastique, le film dĂ©bute pour frapper vite et fort. Ça extermine Ă  chaque plan, ça flingue, incinĂšre et taille dans le vif Ă  chaque scĂšne et surtout... Ça ne se prend pas au sĂ©rieux, ce qui, Ă  l'heure actuelle, est totalement jouissif ! La mise en scĂšne dĂ©jantĂ©e de Tommy Wirkola (Ă  qui on doit dĂ©jĂ  "Dead Snow" film d'horreur barrĂ© sur des nazis zombis) est assez efficace pour emmener le spectateur dans une heure et demie d'action dĂ©lirante. En cela, "Hansel & Gretel" n’a rien Ă  envier au scĂ©nario des "FrĂšres Grimm" de Terry Gilliam ! De mĂȘme, le couple explosif formĂ© par Gemma Arterton et Jeremy Renner est assez inattendu pour ne pas rougir de la concurrence du duo Heath Ledger/Matt Damon. Car il faut avouer que la complicitĂ© visible entre la jeune actrice Ă©chappĂ©e du cinĂ©ma d’auteur anglais et du bad-boy des blockbusters amĂ©ricains est aussi imprĂ©vue qu’irrĂ©sistible. Évidemment, le casting trois Ă©toiles que s’est offert Wirkola n’est pas Ă©tranger Ă  la rĂ©ussite du film : Famke Janssen en sorciĂšre vĂ©nĂ©neuse est au sommet de sa forme, Thomas Mann (la rĂ©vĂ©lation de "Projet X") campe un fan trĂšs convaincant
 Quant Ă  Arterton et Renner, encore une fois, ils sont parfaits. Leur enthousiasme contagieux porte une histoire pourtant banale Ă  ses sommets, une hauteur qu’elle n’aurait pas pu atteindre sans leur prĂ©sence. Pour le reste, Wirkola a su instaurer une ambiance fantastique et sombre, qui regorge d’idĂ©es sensas : la maladie du sucre notamment, les gĂ©niales panoplies d’Hansel et Gretel, l’interprĂ©tation nouvelle et inattendue du cĂ©lĂšbre conte, les combats superbement chorĂ©graphiĂ©s et l’abus dĂ©complexĂ© d’hĂ©moglobine
 Dans ce monde moyenĂągeux et Ă©sotĂ©rique se cĂŽtoient sorciĂšres en tout genre, trolls gigantesques et forĂȘts enchantĂ©es, pour notre plus grand plaisir. La critique n’a certes pas Ă©tĂ© tendre avec ces Witch Hunters mais qu’importe ! Avec ce genre de film, le spectateur ne s’attend de toute façon pas Ă  du Malick ou du Fellini
 "Hansel and Gretel", pourtant, se savoure Ă  l’image de la formidable maison de pain d’épices : du pur plaisir coupable.

Pour se le procurer c'est ici âžĄïž

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • AllocinĂ©
  • TV Time
  • Instagram