Cin'express : Les Aventures extraordinaires d'AdĂšle Blanc-Sec

15/06/2012

đŸŽ„ Cin’express : đŸŽ„

Les Aventures extraordinaires d'AdĂšle Blanc-Sec

 

🎬 de Luc Besson

⭐ avec Louise Bourgoin, Gilles Lellouche, Mathieu Amalric

🗓 Sortie : 14 avril 2010

 

 

Quand Luc Besson s’attaque Ă  une Indiana Jones en jupons, qu’est-ce que ça donne ? Les Aventures Extraordinaires d’AdĂšle Blanc-Sec ! De ce fait, pas grand-chose de rĂ©jouissant dans cette adaptation de la bande dessinĂ©e Ă©ponyme de Jacques Tardi ! Son Ɠuvre riche et complexe Ă©tait pourtant une source d’inspiration non nĂ©gligeable pour le monde cinĂ©matographique, un trĂ©sor tout trouvĂ©, Ă  tel point qu’on pouvait s’étonner qu’elle n’ait pas Ă©tĂ© portĂ©e plus tĂŽt Ă  l’écran
 Face au rĂ©sultat, peut-ĂȘtre que, finalement, il y avait une bonne raison
 Si Besson tente d’insuffler un souffle d’humour et d’aventures digne de Steven Spielberg, force est de constater que tout le monde n’est pas capable d’imiter – et encore moins d’égaler – le « maĂźtre » amĂ©ricain ! AprĂšs une premiĂšre demi-heure rĂ©jouissante, ces Aventures Extraordinaires s’enlisent, avec des rĂ©pliques clichĂ©es, des rebondissements de plus en plus improbables et des effets spĂ©ciaux douteux. Un joyeux mĂ©li-mĂ©lo, oĂč il semble Ă©vident que Besson a plus rĂ©flĂ©chi Ă  ses envies qu’à celles du public, au mĂ©pris de toute vraisemblance. Les Aventures Extraordinaires ne durent pas deux heures, pourtant, l’impression d’ennui est omniprĂ©sente durant toute la derniĂšre partie, oĂč l’on fixe sa montre avec la mĂȘme assiduitĂ© qu’un collĂ©gien coincĂ© dans une trop longue heure de cours. Pour tirer le spectateur de sa lĂ©thargie, la belle Louise Bourgoin ne mĂ©nage pas ses efforts et heureusement, car elle porte pour ainsi dire le film Ă  elle-seule. Le rĂŽle lui colle Ă  la peau, son charme piquant et sa sensualitĂ© sont les seuls atouts de cette adaptation ratĂ©e. Niveau BO, le duo qu’elle forme avec Thomas Dutronc est assez sympathique, la voix si particuliĂšre de Catherine Ringer, sur le thĂšme d’« AdĂšle », fait des miracles ; quant Ă  Eric Serra, comme toujours, ses compositions sont magnifiques. Malheureusement, cela ne suffit pas Ă  faire un chef-d’Ɠuvre ! En admettant que ce soit nĂ©cessaire, Les Aventures Extraordinaires d’AdĂšle Blanc-Sec constituent la preuve irrĂ©futable qu’il est grand temps pour Besson d’arrĂȘter le cinĂ©ma. Lorsque les films que vous produisez sont meilleurs que ceux que vous rĂ©alisez, il est temps de vous remettre en question
 

 

 

 

J'aime
Please reload

  • Google Maps
  • Facebook
  • Goodreads
  • AllocinĂ©
  • TV Time
  • Instagram
Mes merveilles en chronique 💖

L’avis des libraires - 190ùme chronique : Le Carrousel Infernal

24/10/2020

1/10
Please reload