• ChloĂ©

Mot du Mercredi n°86 : Nicolas Berno

📖 La Citation du Jour 📚

« Tu es un solitaire qui a besoin des autres, mais le moindre regard peut te briser, mĂȘme le tien. Surtout le tien. Quand tu fermes la lumiĂšre pour prendre ta douche, quand tu te regardes dans le miroir et que tu voudrais ĂȘtre un autre que toi, que tu rĂȘves que l’on te dĂ©colle le visage pour retirer tous ces boutons, ce fil d’acier qui te sert de sourire, tes bagues, tout ce qui fait de toi un enfant qui n’est pas encore un homme... c’est ton regard qui t’inflige cette souffrance. Tu te sens seul, je sais, mais t’inquiĂšte ça va aller, n’aie pas peur. Tu penses que t’es pas nĂ© Ă  la bonne Ă©poque parce que tu parles comme un ouvrier des annĂ©es cinquante, parce que tu rĂȘves d’ĂȘtre romantique comme Rimbaud, engagĂ© comme Hugo, que tu pleures devant Les Temps modernes de Chaplin, que tu connais Reggiani, Brel et Ferrat par cƓur et que tu fumes pour avoir l’air d’un dur comme Ventura ou Belmondo. N’aie pas peur, tu ne suis pas le mouvement, c’est pas grave, t’es pas obligĂ©, c’est mĂȘme ce qui fera ta particularitĂ©, ton mystĂšre. Cultive cet endroit s’il est sincĂšre, tu ne fais aucun mal, ceux qui te rejettent ont juste peur de ta libertĂ©. »

~ Nicolas Berno, Lettres à l'ado que j'ai été