• ChloĂ©

Mot du Mercredi n°16 : Wang Anyi

📖 La Citation du Jour 📚

« Les gens d'ici appellent "chats sauvages" ceux qui vivent sur leur bateau. Ils les plaignent sincĂšrement de n'avoir ni foyer ni racines et d'errer sur l'eau Ă  longueur d'annĂ©e.Toutes pinces dehors, les crabes se dĂ©battent, crachent des bulles et grimpent le long des parois de bambou. Sans s'Ă©mouvoir, l'Ă©trangĂšre les attrape l'un aprĂšs l'autre pour les remettre au fond du panier. Vers midi tout le monde sait que le couple d'Ă©trangers du lycĂ©e mange ces drĂŽles de bĂȘtes. Tandis que la nouvelle se propage, le "chat sauvage" est remontĂ© sur son bateau et s'est Ă©loignĂ© Ă  la godille. Il les trouve vraiment ridicules, ces citadins bruyants. Ils vivent lĂ , comme enracinĂ©s depuis plusieurs gĂ©nĂ©rations, sans rien connaĂźtre du vaste monde. Il regarde sa femme allaiter leur bĂ©bĂ©, accroupie Ă  la proue. Paisible elle observe l'eau verte sous le bateau et les vagues qui ondulent. Un pan de sa veste relevĂ©, elle libĂšre son index pour caresser la joue de l'enfant. Sur plusieurs dizaines de li de grands saules pleureurs sont alignĂ©s rĂ©guliĂšrement le long de la rive.

Le "chat sauvage" est heureux.»


~ Amour dans une petite ville

de Wang Anyi