• Chloé

L’avis des libraires - 32ème chronique : Mais en quoi suis-je donc concerné ?

L’avis des libraires - 32ème chronique Mais en quoi suis-je donc concerné ?

Un crime en mars 1945, l’histoire d’une grande famille hongroise de Sacha Batthyány Une quête identitaire sur les monstres ou les victimes ?

Journaliste suisse d’origine hongroise, Sacha Batthyány a l’habitude qu’on lui remémore ses illustres ancêtres, évêques ou princes. Jusqu’au jour où il tombe sur un article relatant l’assassinat en 1945 de 180 juifs où serait impliqué sa grand-tante Margit. Voici le début d’une quête identitaire éprouvante et déterminante...


Quel est le poids de l’héritage ? Peut-on échapper aux liens du sang ? Comment vivre dans la culpabilité et le doute ? Ces interrogations, nous sommes nombreux à nous les poser dans une moindre mesure. Sa poursuite existentielle, il aura fallu 7 ans à Sacha Batthyány pour l’ébaucher. 7 ans à démêler le passé trouble de sa famille et à se construire au fil des révélations, malgré la désapprobation de son entourage qui lui pose toujours la sempiternelle question « mais en quoi es-tu donc concerné ? » « Je suis le petit-fils de la guerre […] J’ai toujours l’impression que je vais disparaître. » répond l’auteur dans cette biographie atypique, animé du besoin maladif d’exister. La nature humaine n’a rien de manichéen et est trop complexe pour cantonner les individus à des archétypes de héros ou de monstre ; à fortiori pendant une période aussi chaotique que la 2nde Guerre Mondiale ! Les ancêtres de Sacha se révèlent ainsi « coupables et victimes, chasseurs et chassés, des bâtards de l’Histoire d’abord célébrés, puis méprisés. » De la Suisse à la Hongrie, de l’Argentine à l’Autriche en passant par la Sibérie, le journaliste se lance sur les traces des Batthyány avec une obsession : savoir, comprendre d’où il vient et qui il est ; une réponse qu’il n’effleurera qu’au terme de ces 300 pages. Ce témoignage, beau et puissant, écrit sans pathos ni langue de bois, est à la fois le réceptacle d’une époque troublée et d’une construction personnelle. Tout un fragment de notre passé vibre à travers les introspections de Sacha Batthyány. Un témoignage indispensable aux férus d’Histoire mais aussi à quiconque s’est déjà posé la question suivante : « Qui suis-je ? »

Sacha Batthyány : Mais en quoi suis-je donc concerné ? Un crime en mars 1945, l’histoire d’une grande famille hongroise aux Editions Gallimard. 294 pages. 22€

Article publié par le Pays Briard le 23.05.17